Le ministre Thierno Hass Diallo hier à la 12eme session du conseil d’administration de la maison du hadj : “Je n’ai aucun problème avec les agences privées. Je suis tout simplement en mission”

Le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo, a remercié, hier à l’occasion du Conseil d’Administration de la Maison du Hadj, tous les acteurs de l’organisation de la campagne de 2016. Avant de préciser qu’il n’a aucun problème avec les agences de voyage privées impliquées dans l’organisation du Hadj.

Les travaux de la 12ème session du Conseil d’administration de la Maison du Hadj se sont tenus, hier jeudi, sous la présidence du ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo. L’ordre du jour portait sur l’adoption du procès-verbal des travaux de la 11ème session ordinaire du Conseil d’administration, l’examen de l’état d’exécution du programme d’activités 2016 et de l’état d’exécution du budget de l’exercice écoulé, ainsi que l’examen du projet de budget de 2017. Sans oublier la délibération sur la restructuration des services pour prendre en compte l’appui en personnel et le recrutement, en vue de renforcer les ressources humaines.

Ainsi, au titre de la campagne du pèlerinage 2016, la Maison du Hadj a enregistré, selon le Ministre Thierno Hass Diallo, la participation de 9 000 pèlerins. Cette année, le quota du Mali a connu une augmentation de 47%, suite à une négociation du ministre des Affaires Religieuses et du Culte auprès des autorités saoudiennes. C’était à l’occasion de sa récente visite en Arabie Saoudite. En effet, le quota du Mali sera de 13 323 pèlerins pour la campagne 2017 du Hadj. “C’est vraiment l’expression de la bonne réussite du Hadj 2016 et de la confiance du Royaume Saoudien à la politique en matière religieuse du président de la République, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta “.

S’agissant du budget pour l’exercice 2017, il se chiffre à 356 744 459 Fcfa contre 369 081 000 Fcfa en 2016, soit une diminution de 3,34%. Ce qui a causé d’énormes difficultés à la Maison du Hadj, dira le Ministre Thierno Hass Diallo. “Nous nous rendons compte que pour un futur proche, dans le but de mieux accueillir et former ce nombre croissant des pèlerins, il nous faut à court terme une nouvelle Maison du Hadj avec des personnels d’un niveau renforcé“, précise le ministre des Affaires Religieuses et du Culte. Il a profité de cette occasion pour remercier l’ensemble des organisateurs du Hadj pour la réussite de la campagne précédente, mais singulièrement l’équipe de la Maison du Hadj.

L’occasion était bonne pour le Ministre de dire ses quatre vérités concernant la gestion du Hadj. “Je n’ai aucun problème avec les agences de voyage privées. Je suis aujourd’hui au département pour une mission. J’ai l’obligation de réussir cette mission. Ce n’est que cette mission qui nous lie. Je ne regarde pas la tête de quelqu’un pour agir. C’est tout simplement un principe” a-t-il déclaré. Avant de préciser : “Les quotas sont donnés à l’Etat malien. C’est pourquoi, je suis parti en Arabie Saoudite pour négocier ces quotas pour les Maliens. C’était une mission régalienne de l’Etat et je ne suis pas obligé de me faire accompagner par des représentants des privés. Il faut que cela soit très clair”.

L’imam Issiaka Traoré, à son tour, a félicité le Ministre Thierno Hass Diallo pour les efforts déployés dans le cadre des progrès et de l’amélioration du pèlerinage. “Ce n’est pas facile de gérer un département comme celui des Affaires Religieuses et du Culte. Vous avez une mission délicate. Aujourd’hui, nous sommes vraiment fiers de vous” a-t-il précisé.

A.B. HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here