Report de la mise en place des autorités intérimaires à Tombouctou : Un risque d’affrontement entre les groupes armés évité de justesse

En principe ce vendredi, l’autorité intérimaire devrait être mise en place mais à la dernière minute, elle a été reporté au 6 mars pour des raisons logistiques selon la voix officielle. Cependant, les vraies raisons de ce report sont liées à des vives tensions qui planaient sur la cité des 333 saints depuis l’annonce de la mise en place de ce pouvoir local prévu par l’accord pour la paix et la réconciliation. Ce report a évité de justesse, un risque d’affrontement entre les groupes armés qui étaient sur le pied de guerre. La preuve, l’assemblée régionale était déjà prise en otage par certains groupes armés de Tombouctou qui se sentaient marginaliser de la gestion locale de leur propre ville. Quant aux arabes dont l’un des leurs est choisi comme le chef de l’autorité intérimaire, ils brandissaient toutes sortes de menaces contre ceux qui tentaient d’empêcher l’installation des autorités intérimaires. Le risque d’affrontement entre ces groupes armés était presqu’inévitable dans la cité de 333 saints à tel point que la ville de Tombouctou était devenue une ville morte car tous les commerçants avaient fermé leurs portes pour se mettre à l’abri.
Dily Kane
mali24

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here