Attaque meurtrière contre l’armée dans le centre du Mali

Onze soldats ont été tués et cinq blessés lors de cette opération menée, dans la matinée de dimanche, contre la base de Boulikessi proche du Burkina Faso.

Onze soldats maliens ont été tués et cinq blessés, dans la matinée du dimanche 5 mars, au cours d’une attaque contre la base de Boulikessi, dans le centre du Mali, a annoncé le ministère de la défense dans un communiqué lu à la télévision. L’identité des assaillants n’a pas été confirmée. Mais, selon une source sécuritaire régionale, l’offensive aurait été « menée par le groupe du djihadiste Ibrahim Malam Dicko, qui dirige Ansaroul Islam ». L’organisation a revendiqué plusieurs opérations ces derniers mois dans le nord du Burkina Faso voisin, dont le raid le plus meurtrier de l’histoire contre l’armée qui a fait 12 morts et traumatisé le pays.

Une grande quantité de matériel de guerre a été brûlée ou emportée lors de cette attaque, confirmée par un officier de l’armée malienne à Bamako. Ce dernier a précisé que « des renforts [ont été] envoyés sur place pour traquer les responsables et faire le point sur les dégâts ». « Des hélicoptères de l’opération Barkhane ont atterri [sur les lieux] pour nous assister », a précisé une autre source militaire. En 2016, cette force française a mené 125 opérations dans les cinq pays du Sahel – Mauritanie, Mali, Niger, Tchad, Burkina Faso.

Les attaques djihadistes ont augmenté dans le centre du Mali alors que par le passé elles étaient concentrées dans le nord du pays. En 2012, cette région était tombée sous le contrôle de rebelles touaregs et de groupes liés à Al-Qaida. Ils en ont été en grande partie chassés à la suite du lancement en 2013, à l’initiative de la France, d’une intervention militaire internationale qui se poursuit actuellement. Boulikessi est une localité malienne frontalière des provinces burkinabè du Soum et de l’Oudalan qui sont l’objet d’attaques régulières depuis 2015.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here