Semaine nationale de partage de la GRD au Mali : Priorité aux résultats au Mali

L’hôtel El Farouk a abrité, la semaine dernière, un atelier de haut niveau et la semaine nationale de partage de la gestion axée sur les résultats de développement (GRD). L’objectif est d’offrir l’opportunité d’un dialogue national sur la mesure de la performance et le partage d’informations pour la diffusion de bonnes pratiques et d’expertises entre les praticiens de la GRD.

Cet atelier vise aussi à donner des conseils et de l’assistance aux praticiens de la GRD, notamment en matière de résolution de problèmes pratiques, par l’intervention d’experts nationaux et internationaux. Selon le ministre  de l’Economie et des Finances, Boubou Cissé, cette semaine est dédiée au renforcement des capacités des structures nationales et autres parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre et suivi d’évaluation de nos politique, stratégies programme et projet de développement afin de leur donner les aptitudes nécessaires à accomplir leur mission selon  l’approche de gestion axée sur les résultats.

L’approche de la gestion axée sur les résultats de développement GRD s’est imposée, depuis le début des années 90, comme instrument essentiel de la promotion de l’efficacité et de la performance du processus de développement. Cependant, dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route d’AfriKK4R, les capacités nationales du Mali en GRD tout comme celles des autres pays parties prenantes à l’initiative ont été évaluées courant 2013-2014 dans les 6 piliers de la GRD, en  l’occurrence (1) leadership pour les résultats, (ii) la planification pour les résultats (iii), la budgétisation axée sur les résultats, (iv) la capacité institutionnelle à délivrer des biens et services (v), les systèmes d’information, la capacité statistique, le suivi-évaluation,  et enfin (vi) la redevabilité pour les résultats.

Selon le représentant de la Banque africaine de développement, la GRD reste primordiale dans le processus de réalisation des objectifs de développement d’un pays donné. En ce qui concerne le Mali, il s’est dit heureux de constater que l’approche GRD est pleinement intégrée dans la formulation de la politique nationale de développement (le cadre stratégique pour la relance  économique et le développement durable– CREDD 2016-2018).

Oumou Traoré (stagiaire)


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here