Inauguration de la Cité universitaire de Kabala : un début de solution au mal de l’enseignement supérieur

Pour répondre aux besoins accrus d’infrastructures des différentes universités de Bamak , le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, a procédé le mardi 28 février 2017, à l’inauguration de la Cité universitaire de Kabala. La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence, du Premier ministre, Modibo Keita , du ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Pr. Assétou Founè Samaké Migan et ses collègues du Gouvernement, de Madame l'Ambassadeur de la République Populaire de Chine au Mali, Lu Huiying, du Président Directeur Général de l’Entreprise Beijing , du monde universitaire ainsi que des invités de marque.
Cette Cité universitaire se situe dans la commune de Kalaban-Coro, entre les villages de Kabala et de N’Golobougou. Elle a une capacité d’hébergement de 4 080 étudiants, en plus des 04 blocs d’hébergement, la cité comprend un restaurant universitaire de 2500 places, un centre commercial, une cafétéria centrale, une salle polyvalente, des terrains de sports et un centre de santé universitaire. Elle est alimentée en eau potable par un système d’adduction autonome. Et possède également 14 blocs et annexes.
Dans ses mots de bienvenus, le maire de la commune de Kalaban-Coro, Issa Bocar Ballo a qualifié d’un grand jour, dans la commune rurale de Kalaban-Coro, l’inauguration par le président de la République d’un joyau d’une rare qualité sur le continent africain et qui constitue une vitrine pour sa commune. Il a laissé entendre toute la fierté de sa population pour la construction de cette infrastructure du savoir , moteur développement . Avant de sollicité la construction dans un bref délai de la route ‘’du savoir’’ de l’Aéroport Modibo Keita à la Cité de Kabala.
L’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République Populaire de Chine au Mali, Mme Lu Huiying a notifié que l’inauguration de cette Cité à Kabala est un nouveau fruit de la coopération Sino-Malienne existant depuis plus d’un demi-siècle. Elle a remercié tous les maliens et chinois qui ont travaillé consciencieusement pour la construction de cette Cité universitaire pendant 3 ans et aussi tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce grand projet.
A l’en croire, l’éducation constitue un fondement de l’Etat à laquelle le Gouvernement chinois et celui du mali accordent une haute importance. « Pour accorder un soutien pragmatique au Gouvernement malien dans le domaine de l’Enseignement supérieur, le Gouvernement chinois a décidé de construire à titre gracieux ce complexe universitaire », a-t-elle dit. Selon Mme Lu HUIYING, l’amitié Sino-malienne remonte fort loin dans l’histoire et se consolide avec le temps. « Depuis plus de 56 ans le rapport d’amitié de coopération Sino-malienne a toujours connu un développement serin et régulier », a-t-elle ajouté.
Et de signaler que cette coopération pragmatique fructueuse couvre tous les domaines. Elle a révélé que ce projet est le plus grand projet réalisé avec l’assistance chinoise non seulement pour le Mali mais aussi en Afrique de l’ouest après le CICB, le Stade du 26 mars et le 3eme pont de Bamako, un autre symbole important et significatif de la coopération Sino-malienne. « Je réitère la volonté sincère et la détermination ferme de la Chine de rester toujours aux côtés du peuple Malien et de continuer à le soutenir dans tous les domaines et à particulier à celui de l’éducation », a rassuré Mme Lu HUIYING. Avant de révéler qu’une équipe choisie viendra au Mali dans quelques jours pour effectuer une étude de faisabilité pour la 2eme phase du projet. « Je suis convaincue que nous pouvons aller encore plus loin ensemble » conclut-elle.
Joyau architecture bâti sur une superficie de 103 ha pour un coût total plus de 80 milliards de francs CFA
Prenant la parole, madame le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Pr Assétou Founè Samaké Migan a évoqué que dans le cadre de la réforme du système de l'Enseignement supérieur le Gouvernement a décidé de la création d'un deuxième pôle universitaire de Bamako à Kabala, afin d'améliorer l'environnement de la formation et de la recherche.
Selon le ministre, le volet hébergement a été entièrement financé sur Budget national à hauteur de 25 063055 134 francs CFA, et avec la sollicitation du Gouvernement du Mali, le Gouvernement de la République Populaire de Chine pour l'aider à réaliser le volet de construction et d'équipement d'infrastructures pédagogiques et administratives de la Cité Universitaire de Kabala pour deux phases à un montant 70 milliards de francs CFA soit 35 milliards pour la première Phase pour un don gracieux et 35 milliards pour la deuxième phase, faisant au total 07 Blocs et Annexes.
Pour le ministre, la première phase a porté sur la construction et l’équipement de deux facultés jumelles, d’un bloc de trois amphithéâtres, d’un bloc « Ecole doctorale », d’un Centre multimédia, l’Ecole Normale d’Enseignement Technique et Professionnel, et d’une Administration centrale. Une station de pompage ainsi que des postes-cabines abritant transformateurs, TGBT (Tableau Général de distribution de l’électricité Basse Tension) et groupes électrogènes ont également été construits.
« La participation de la République Populaire de Chine à la réalisation du projet de Kabala traduit l’engagement du Gouvernement de ce pays ami à accompagner le Gouvernement de la République du Mali dans sa volonté d’offrir à la communauté universitaire un meilleur cadre de vie et de travail », a fait savoir Mme le ministre Pr Assétou. A l’en croire, face aux déficits d’infrastructures, les nouvelles infrastructures viennent au bon moment. « Sans aucun doute, elles vont largement combler la grave dégradation de l’environnement de la formation et de la recherche dans notre pays, et nous fondons l’espoir qu’elles contribueront à atténuer fortement les crises récurrentes que connaît le système ainsi que les dysfonctionnements constatés de sa gouvernance », a-t-elle déclaré.
Le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita a exprimé sa joie pour la réalisation de cette Cite universitaire de Kabala. En s’adressant aux responsables de ce lieu, il a insisté sur l’entretien de ces infrastructures. « On ne peut avoir un tel joyau sans avoir le souci de sa protection, de sa sauvegarde pérenne. L’effort qui a déjà été fait sera poursuivi pour que cette Cité ne soit pas demain un sujet de cauchemar. Cet environnement, qui est offert à nos étudiants pour qu’ils apprennent dans des conditions dignes de toute université du 21è siècle, doit être préservé. Nous ferons tout pour cela. En revenant visiter le site de Kabala, si l’on se rendait compte qu’il y a une détérioration significative des lieux, ce ne serait pas à leur honneur. Les étudiants et leur association sont donc interpelés pour que chacun comprenne l’intérêt pour soi d’abord et pour la collectivité d’un entretien et d’un savoir se comporter en Cité universitaire. Je compte beaucoup sur leur civisme, leur patriotisme», a déclaré Président IBK.
Seydou Karamoko KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here