8-MARS : Le groupe allAfrica célèbre la femme africaine

Pour la 3ème fois consécutive, le groupe AllAfrica, distributeur digital d’informations et de nouvelles sur l’Afrique  célèbre le 8 mars 2017. Le mardi 7 mars 2017, il a organisé à l’hôtel de l’Amitié une journée de réflexion sur le thème : « autonomisation économique des femmes et l’accès à l’éducation des filles, vecteurs d’émergence.» Au cours de cette cérémonie,  cinq femmes leaders ont reçu des prix pour leur professionnalisme, leur volonté et leur engagement dans leurs domaines d’intervention.

Placée sous le parrainage de Mme Keita Aminata Maïga, Première Dame du Mali, l’événement a enregistré la présence de plusieurs personnalités dont Mme Mariama Sy, Directrice Régionale AllAfrica, Dr Maxime Houinato, Représentant résident ONU Femme au Mali, Albert Mirindi, spécialiste en genre PNUD Mali, Ba Oumou Sangaré, ministre de la Promotion de la Femme et de l’Enfant et Bineta Diop, envoyée spéciale de la présidente de la commission de l’Union africaine pour les femmes, la paix et la sécurité.

En discernant ces prix, le Groupe allAfrica Global Media veut  ainsi honorer la femme africaine et également susciter le désir de l’entreprenariat chez les filles et les femmes du continent.

Ainsi, le prix d’honneur AllAfrica a été décerné à la première Dame du Mali,  Keita Aminata Maiga, pour magnifier son engagement à travers son ONG Agir, et sa contribution au développement économique et social du pays.

Les autres femmes leaders : Mme Zineb El Adaoui Wali du Maroc, Gouverneure  d’Agadir a reçu le prix du leadership dans le domaine de l’administration publique.

Dr Awa Mbow Kane du Sénégal a reçu le prix du leadership féminin dans le secteur de la santé publique, diabétologue, endocrinologue et Présidente de l’Action Citoyenne pour la Santé. Maiga Bineta Yatassaye du Mali, qui a reçu le prix du leadership féminin dans le domaine du développement économique et sociale, est économiste et présidente du Conseil d’Administration de l’Ageroute.   Mme Irié Lou Collette de la Côte d’ivoire, présidente de la Fédération nationale des commerçantes du vivrier est primée pour son combat pour le développement de l’agro-business.

Quant au prix de l’entreprenariat féminin, il est revenu à la Franco-sénégalaise Faty Niang, Présidente de Black Spoon, premier Food Truck Africain.

Au cours de cette journée, deux panels de discussion ont été animés. Le premier  sur  le thème « l’autonomisation économique des femmes et l’accès à l’éducation des filles vecteurs d’émergence » et le second dit  ministériel s’est porté sur la thématique : ‘ ‘Elles Inspirent’’. Il a été animé par Diarra Racky Talla, ministre du Travail et de la Fonction Publique et de la Réforme de l’Etat, Sylla Fatoumata Cissé, Conseillère technique au ministère de l’Education nationale, Amadou Koïta, le ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, et Amadou Kane, ancien ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal. Leurs interventions ont porté sur la promotion du genre.

Mariam Camara

 ==================

Journée internationale des femmes : L’Anaser aux côtés des femmes

Le ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement à travers l’Agence nationale de la sécurité routière en partenariat avec le ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, a organisé hier une journée de formation sur la sécurité routière à l’endroit des femmes  à l’occasion de la célébration de  la Journée internationale de la femme. C’était à l’INFET BTP à la zone industrielle de Bamako. 

Dans le cadre de la célébration de la journée  internationale  des femmes, le 8-Mars, l’Anaser a initié une journée de formation à l’endroit des femmes avec comme thématique : « L’éduction routière au niveau familial est essentielle dans l’autonomisation de la femme ». La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop. Il avait à ses côtés le directeur général de l’Anaser, chef d’escadron Mamadou Sidiki Konaté.

Mme Traoré Seynabou Diop  a expliqué que l’autonomisation des femmes doit être incarnée par nos comportements de tous les jours à travers des actions et mesures idoines. « Je suis d’autant plus comblée que la cible retenue pour cette journée est la femme dont la responsabilité est énorme dans la gestion familiale », dira-t-elle. Elle a invité les femmes à mutualiser les efforts pour réduire significativement les conséquences humaines et socioéconomiques de l’insécurité routière. « La lutte contre l’insécurité routière étant un combat de longue haleine, nous devons œuvrer constamment dans un cadre partenarial, à travers des mesures énergiques pour réduire significativement le nombre de victimes sur nos routes », a indiqué le chef du département.

Le directeur national de l’Agence nationale de la sécurité routière, Mamadou Sidiki Konaté, a remercié le METD pour les efforts déployés dans le cadre de la réduction du taux d’accident des routes. Le chef d’escadron a saisi l’occasion pour inviter les uns et les autres au respect du code de la route.

Les bénéficiaires  ont salué largement l’initiative.

Adama Diabaté

Stagiaire 

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here