Célébration des festivités du 8 mars à Dougouracoro : Ils ont dit…

Mme Diallo Bintou Sidibé, enseignante, responsable de l’association des femmes : « Nous avons bénéficié d’un projet de pisciculture. Les porteurs de ce projet sont venus nous voir à la marie. Plusieurs localités avaient exprimé le besoin, mais c’est Dougouracoro qui a été retenu, grâce à la clairvoyance de M. Issa Ba. Aujourd’hui que Mme le ministre accepte de venir lancer les activités du 8 mars chez nous ne peut nous réconforter. Le département, en acceptant de combiner ce projet aux festivités du 8 mars, veut tout juste nous assurer qu’il pense à nous les femmes. C’est une marque de considération manifestée à notre égard. Ce projet cadre avec le thème retenu pour la célébration du 8 mars, puisqu’il  est destiné  aux femmes ».

Boubacar Diallo, président directeur général de la ferme piscicole de Baguinéda : « Nous sommes spécialisés dans la fabrication des cases flottantes et  la production des alevins de qualité. Nous faisons aussi l’aliment poisson de qualité. Nous pouvons couvrir tout le Mali en besoin d’alevins de poissons. L’apport de notre ferme piscicole à Dougouracoro, financé par le ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, à travers la direction nationale de la femme, est  de venir étaler notre savoir-faire ici. Cela a été concrétisé par la confection de ces  cases flottantes au nom des femmes de Dougouracoro. La finalité recherchée est de permettre à ces femmes de s’autofinancer à partir de la production et d’élevage de poisson. Nous avons aussi contribué à leur formation à l’élevage du poisson. Parce que, sans formations, on ne peut rien réussir », a estimé Boubacar Diallo.

Baba Diarra, représentant le chef de village : « Le travail que viennent d’entamer les femmes, grâce à l’appui financier de leur département de tutelle, est très salutaire. Pour ce faire, nous sommes très contents. Nous ne pouvons que les remercier pour çà. De ce fait, nous sommes reconnaissants à leur égard pour avoir fait le déplacement dans notre village,. Ce geste de bienfaisance qu’ils viennent  de faire à notre village, nous l’apprécions à sa juste valeur. Par la même occasion, nous leur demandons de continuer à nous accompagner, surtout nos femmes pour qu’elles puissent s’épanouir dans la vie socio-économique ».

Rassemblés par Diakalia M Dembélé


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here