Le retournement de situation du FC Barcelone contre le PSG est-il unique dans les annales du football

C’est un fait sans précédent en Coupe d’Europe : Paris est la seule équipe de l’histoire éliminée après avoir remporté le match aller (4-0). Mais la « remontada » du Barca (6-1) n’est pas un cas unique.

Oui, cette élimination du PSG est unique dans les annales du football

Oui, le FC Barcelone a réalisé un exploit historique et unique dans les annales du football : se qualifier en Coupe d’Europe après avoir perdu le match aller (4-0). Oui, Paris a inscrit dans l’histoire des Coupes d’Europe de football une élimination sans précédent et totalement improbable.

Avant le match retour, le Paris SG avait 100% de chances de qualification. Depuis 1955, les statistiques des Coupes européennes étaient formelles :  les 213 équipes qui l’avaient emporté (4-0) au match aller s’étaient qualifiées. A priori, Barcelone n’avait donc, au plan des chiffres, aucune chance de passer en quarts de finale de la Ligue des champions… sauf que les statistiques existent pour être démenties.

Le phénomène est bien connu des spécialistes : plus la durée de vie d’une statistique s’allonge, plus elle risque de s’écrouler par les faits nouveaux censés la nourrir. C’est ce qui s’est passé avec le retournement de situation totalement incroyable de Barcelone : les Catalans ont réalisé ce qui ne l’avait jamais été, écrivant une nouvelle page insolite de l’histoire du foot.

Non, des « remontada » de 4 buts se sont déjà jouées en Coupes d’Europe

Non, le FC Barcelone n’est pas la seule équipe à avoir remonté quatre buts de retard en Coupe d’Europe pour se qualifier. En 1985, le Real Madrid avait été largement battu par Moenchengladbach (5-1) avant de renverser la situation au match retour (4-0) pour se qualifier en quarts de finale de la Coupe UEFA (devenue Ligue Europa).

En 1961, les Suisses de la Chaux-de-fonds s’étaient inclinés de manière spectaculaire chez les Portugais du SC Leixoes (5-0) malgré leur succès fleuve à l’aller (6-2).

En 1984, les Serbes du Partizan Belgrade, étrillés (6-2) à l’aller par les Anglais des Queens Park Rangers, avaient fait le coup de la crème renversée en inscrivant quatre buts en 64 minutes pour se qualifier (4-0).

Pour le Paris SG, la réalité est cruelle. Le club français entre dans les annales des Coupes d’Europe de football de la pire manière.

Publié: le 09-03-2017 par lefigaro.fr


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here