Emploi : Des agents de la pouponnière ne bénéficient pas du Smig

Le gouvernement malien a décidé, en Conseil des ministres, de porter le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) de 28.000 FCFA à 35.000 FCFA à partir de janvier 2015 et à 40.000 FCFA à compter de janvier 2016. Pour le Secrétaire général de la section syndicale du ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, Lassana Camara, cette mesure n’est pas appliquée à la pouponnière.

Cette information a été donnée, lundi 6 mars 2017, à la Bourse du travail, à la faveur de la conférence de presse animée par le Syndicat national de la santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille (SNS-AS-PF) et la Fédération des syndicats de la santé et de l’action sociale du Mali (Fesysam). Pour Lassana Camara, il y avait un protocole d’accord entre le ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille et sa section syndicale. Dans ledit protocole d’accord, il était question de prendre point par point les différentes augmentations, soit 10% en 2015, 3% en 2016 et 7% en janvier 2017. Selon lui, à ce jour, il y a des agents de la pouponnière qui ne touchent pas le Smig (35 000 FCFA) convenu entre l’Etat et l’Untm.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here