Signatures du protocole de coopération et de la Charte du Réseau EDDN

La salle de plénière du Haut Conseil des Collectivités a servi de cadre le lundi 6 mars 2017 à la cérémonie de signatures du protocole de coopération et de la Charte du Réseau Essonne-Diéma-Douentza-Nioro du Sahel, EDDN. Présidée par l’honorable Mamadou Satigui Diakité, président du Haut Conseil des Collectivités, la cérémonie s’est déroulée en présence des responsables des différentes collectivités, dont une délégation du Conseil départemental de l’Essonne en France, conduite par sa Vice-présidente, Mme Aurélie Gros.

Dans son message à cette cérémonie de signature, M. Tyoubado Dicko, chef de file dudit Réseau dira que cette coopération avec le Mali est l’une des plus anciennes du Conseil départemental de l’ESSONNE. Notons qu’engagé depuis 1996, avec le Conseil de cercle de Douentza, le Département a élargi sa zone de coopération au Mali en 2009 avec les cercles de Diéma et Nioro du Sahel. Aujourd’hui, le réseau compte 242 communes, soit 196 communes du Département de l’Essonne et 46 des trois cercles au Mali, à savoir Douentza, Diéma et Nioro du Sahel avec une population estimée à environ 800 mille habitants. Il importe de retenir que le réseau a pour but de fédérer les énergies des trois cercles entre eux et de faire des échanges culturels entre l’Essonne et ces trois cercles.

Parlant des actions menées dans le cadre de cette coopération décentralisée au profit des trois cercles, Mme Aurélie Gros dira qu’il y a eu des formations pour les élus, des actions de travail de fond sur la question de la décentralisation. Beaucoup d’autres activités ont été réalisées au profit des populations comme des puits, des écoles, la construction d’une médiathèque à Douentza, de la formation des intercommunalités. Sans oublier le lien et l’entraide qui se sont créés entre ces trois cercles.

Quant au président du Haut conseil des collectivités territoriales, il estime que le réseau EDDN peut apporter beaucoup à notre décentralisation, comme en témoignent les différentes actions qui sont en train d’être entreprises dans les trois cercles du Mali.

A retenir que depuis la création du réseau EDDN, de nombreuses actions ont été entreprises au Mali et en Essonne via des programmes de coopération pluriannuels, afin de répondre aux enjeux de développement identifiés dans les localités concernées. Les orientations du programme 2016-2018, qui ont fait l’objet de signature, restent dans la logique des actions menées à travers les programmes précédents concernant le renforcement de la gouvernance locale, des capacités de maîtrise d’ouvrage des collectivités ainsi que leur mise en réseau.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here