Le groupe Allafrica Global media célèbre la femme africaine dans sa globalité à Bamako : Le Prix d’honneur AllAfrica 2017 décerné à Mme Kéïta Aminata Maïga

Après Dakar, le Groupe All Africa Global Media a célébré, le 7 mars dernier, à l’hôtel Laïco, la Journée internationale de la femme à travers une journée de réflexion sur l’autonomisation économique des femmes et l’accès à l’éducation des filles. Au cours de cette rencontre, Mme Kéïta Aminata Maïga a été récompensée par le Prix d’honneur All Africa 2017, pour ses efforts inlassables en faveur de l’éducation des filles et l’autonomisation des femmes au Mali. Une façon pour magnifier son dynamisme qui transparait à travers son Ong Agir, laquelle apporte sa pierre à l’édification du pays.  Elle a reçu cette distinction des mains de Mme Bineta Diop, envoyée spéciale de la présidente de la Commission de l’Union africaine pour les femmes, la paix et la sécurité et de Amadou Mahtar Ba, membre du Panel de haut niveau des Nations Unies.

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme, le Groupe AllAfrica Global Media  a organisé, le 7 mars dernier, une journée de réflexion sur le thème : “L’autonomisation économique des femmes et accès des filles à l’école: vecteur de l’émergence en Afrique”.  C’est donc la première fois qu’AllAfrica délocalise cette activité, après le succès des deux premières éditions à Dakar, au Sénégal.  Cette cérémonie s’est déroulée à l’hôtel Laïco de Bamako sous la présidence de la Première Dame du Mali, Mme Kéïta Aminata Maïga. Elle avait à ses côtés plusieurs personnalités dont le ministre de la Promotion de la femme, de la famille et de l’enfant, Mme Sangaré Oumou Ba, le représentant résident de l’Onufemmes, Dr Maxime Houinato et la directrice régionale d’AllAfrica, Mme Mariama Sy. Sans oublier Mme Bineta Diop, envoyée spéciale de la présidente de la Commission de l’Union africaine pour les femmes, la paix et la sécurité et Amadou Mahtar Ba, membre du Panel de haut niveau du secrétaire général des Nations Unies pour l’autonomisation économique des femmes. On notait aussi la présence d’autres invités de marque, notamment des représentantes des associations féminines et les représentants des partenaires techniques et financiers.

C’est devant tout ce beau monde que la directrice régionale d’AllAfrica, Mme Mariama Ba Sy, a souhaité la bienvenue avant d’adresser ses sincères remerciements à Mme Kéïta Aminata Maïga pour avoir rehaussé l’éclat de cette cérémonie. “L’Afrique, à l’instar de la communauté internationale, célèbre la Journée internationale de la femme, le 8 mars. Depuis deux ans, le Groupe AllAfrica Global Media, fidèle à sa tradition de média avant-gardiste, sacrifie à cette tradition pour saluer, fêter et célébrer, un maillon essentiel de la marche mondiale et de l’Afrique en particulier. Conscient des enjeux de l’heure, le Groupe AllAfrica Global Media ne peut se permettre de rater ce moment historique pour apporter sa pierre à l’édification d’une vision commune de l’Union africaine devant redonner au continent son lustre d’antan. Dans sa volonté habituelle de participer au développement communautaire, notamment celui des filles et femmes africaines, le Groupe AllAfrica Global Media est résolument engagé à mettre sous le feu des projecteurs le visage d’une Afrique en marche et qui réussit à travers ses talents” précisera-t-elle.

Selon elle, le dynamisme et la contribution des femmes du Mali dans le développement doit servir d’exemple au reste du continent. Mme Mariama Ba Sy a profité de cette tribune pour rendre un hommage mérité à la Première Dame du Mali. “Cette brave Dame qui à côté de son époux contribue inlassablement à la quête d’un quotidien meilleur pour la grande famille malienne. AllAfrica Global Media se porte volontaire pour accompagner Mme Kéïta Aminata Maïga dans ses missions en rendant visible les nombreuses réalisations de son Ong Agir pour l’environnement et la qualité de la vie” a-t-elle déclaré. C’est pour toutes ces raisons que le Groupe AllAfrica a décerné le Prix d’honneur à l’épouse du chef de l’Etat. C’est avec beaucoup de fierté qu’elle a reçu cette distinction des mains de Mme Bineta Diop, envoyée spéciale de la présidente de la Commission de l’Union africaine pour les femmes, la paix et la sécurité.

“L’éducation de la fille est un droit humain fondamental et une exigence pour le développement harmonieux de nos pays” selon Mme Kéïta Aminata Maïga

La Première Dame du Mali a, pour sa part, félicité le Groupe AllAfrica Global Media pour le choix porté sur le Mali afin d’abriter cette belle initiative. “Si la femme est dotée de ressources nécessaires, elle est prête à améliorer la qualité de sa vie et celle de ses enfants. Nous le savons, l’éducation joue un rôle clé dans les progrès pour atteindre l’égalité des sexes. Elle permet d’émanciper les filles, leur apporter les compétences et connaissances nécessaires pour rester en bonne santé, être en capacité de prendre des décisions quant à leur vie, sécuriser un emploi mieux rémunéré et être actives dans le développement de leur communauté et de la société en général. L’éducation de la fille est donc un droit humain fondamental et une exigence pour le développement harmonieux de nos pays” dira-t-elle.

Pour Mme Kéïta Aminata Maïga, la tenue de cette rencontre de haut niveau offre un cadre de réflexion sur les questions de la promotion de la femme pour une autonomisation économique, ainsi que l’accès à l’école de la fille. “Je renouvelle mes félicitations et mes encouragements à All Africa de son engagement dans le développement communautaire notamment des filles et des femmes africaines”. Puisque, pour elle,  “les femmes et les filles constituent aujourd’hui l’un des nouveaux leviers de la croissance économique. Répondre à leurs préoccupations, c’est créer la force dynamique d’une Afrique émergente sur la scène mondiale”.

Prenant la parole, le ministre de la Promotion de la femme, de la famille et de l’enfant, Mme Sangaré Oumou Ba, a exprimé toute sa reconnaissance au Groupe AllAfrica Global Media pour avoir fait honneur au Mali en délocalisant cette cérémonie à Bamako. “Il est également heureux de souligner le choix fait par le Groupe AllAfrica de rendre un hommage mérité à Mme Kéïta Aminata Maïga. Cette force tranquille est connue pour son dynamisme qui transparait à travers son Ong Agir qui apporte une part importante dans l’édification du pays il y a plus de 20 ans. Présente sur tous les fronts, Ami, ma sœur, apporte chaque jour sa précieuse pierre à la construction de son pays, à travers la mise en œuvre du projet présidentiel : “Le Mali d’Abord”. Son action est un vrai levier complétant le dispositif du gouvernement pour parvenir à l’autonomisation des filles et faciliter leur accès à l’éducation, en venant en aide aux plus démunis” a-t-elle déclaré.

S’adressant à l’assistance, Mme Bineta Diop estime que ce grand rendez-vous constitue une opportunité unique pour les femmes et les filles de clamer haut et fort leur droit à l’égalité et à l’équité. Au cours de cette cérémonie d’ouverture, le Rapport du haut panel du secrétaire général des Nations Unies sur l’autonomisation économique des femmes a été présenté par Amadou Mahtar Ba. Selon lui, c’est la deuxième fois que ce rapport soit présenté, après Madagascar lors du Sommet de la Francophonie.

Cette journée a été également marquée par deux panels (discussion et rencontre ministérielle) sur le thème de l’autonomisation économique des femmes et l’accès à l’éducation des filles. Une séance de discussion intitulée “Elles Inspirent” entre des femmes leaders dans leur domaine et les filles âgées de 16 à 20 ans était aussi au programme. Cela, en vue de les orienter et de les inspirer dans leurs projets d’avenir.

                   A.B. HAÏDARA

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here