3ème congrès ordinaire du RDS: Favorable à une éventuelle candidature de IBK en 2018

Le samedi 11 et dimanche 12 Mars 2017 la maison des Ainés a servi de cadre pour la cérémonie d’ouverture du 3ème congrès ordinaire du Parti de Rassemblement pour le Développement et la Solidarité. C’était sous la présidence du président du Parti de Rassemblement pour le Développement et la Solidarité, Pr El Hadj Younouss Hamèye Dicko et en présence des présidents et Représentants des partis de la majorité présidentielle.
Le président du Parti Humaniste Abdoulaye Konaté dira que, le RDS est un parti frère de par ses actions politiques menées sur le plan national et international et sur les épreuves que notre pays doit surmonter. « Nous réitérons notre fraternité sans faille au RDS dans le but de l’atteinte de nos objectifs communs ».
Le Président du parti RDS, Pr El Hajj Younouss Hamèye Dicko a remercié chaleureusement les présidents et représentants des partis amis dont la présence dans cette salle honorent le RDS. Ce troisième congrès du Rassemblement pour le Développement et la Solidarité dira-t-il est placé sous le signe du « retour du Mali sur la scène internationale » que nous célébrons avec joie et fierté. Selon lui, frappé par le destin durant de longues années noires, depuis plus de 28 ans, à travers les coups de boutoirs des rebellions, notre pays fut occupé à 80% de son territoire. Pour lui, grâce a une transition bien réussie, il a été possible d’organisé l’élection présidentielle en 2013. Pr Dicko dira que, le Mali survit à tous ces malheurs et organise brillamment les élections communales sur toute l’étendue de la République dans plus de 93% de nos communes. Il a fait savoir que, quels que soient les sentiments éprouvés à l’endroit du chef de l’Etat et de son gouvernement, qu’ils ont gagné. Selon lui, la démocratie regagne du terrain dans notre pays. Il est juste de constater que le Mali reste debout avec une agriculture et un élevage florissants qui sont et restent les mamelles de notre pays, souligna t-il. Pour lui, le Mali se repositionne dans un système éducatif international grâce à l’émergence du nouveau pôle universitaire moderne de Kabala. Il a rappelé que le Mali a connu une période triste, voire avilissante, mais le RDS n’a jamais cessé le combat pour la patrie. Selon le président, le RDS a multiplié les journées d’études, les conférences, les déclarations, les interviews pour se définir dans la luttes et indiquer sa voie dans l’application de l’accord d’Alger. Il dira que, nous revendiquons notre part d’action dans la recherche de la paix et de la sécurité au Mali. Selon le Professeur, le RDS joue un rôle éminent d’éveil des consciences à travers l’organisation de conférences de journées de réflexions sur les OGM, la régionalisation, le développement durable, la bonne gouvernance et les autorités intérimaires. Il dira que, le RDS a répondu à toutes les sollicitations du gouvernement et de l’Assemblée Nationale concernant l’élaboration ou la révision des textes, des dispositions législatives et réglementaires en République du Mali. Younouss a fait savoir que, le RDS affirme, sans moindre ambigüité, que la pacification du Gourma garantit l’intégrité territoriale de notre pays et met fin à l’insécurité dans l’ensemble du pays. C’est pour quoi, le Rassemblement pour le développement et la Solidarité adresse ses vives félicitations et ses chaleureux encouragements au Président de la République, tout en réitérant, ainsi qu’au gouvernement un soutien ferme et résolu, souligna le Pr Dicko. Selon lui, le RDS, pour consolider les acquis et ouvrir les voies d’un avenir radieux pour nos enfants et les enfants de ceux-ci, demande à Ibrahim Boubacar Keita de solliciter auprès du peuple auquel il a rendu sa dignité et ses ancêtres, un second mandat. Il dira que, le RDS, soutient cette candidature pour la défense et la sauvegarde du Mali et appelle tous les patriotes à faire de même.
Mariam dite Mama Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here