Coopération décentralisée: Le protocole de coopération et la charte du réseau EDDN signés

La salle de réunion du Haut conseil des collectivités a abrité, le lundi dernier, la cérémonie officielle de signature du protocole de coopération et de la charte du réseau EDDN entre Essonne, Diéma, Douentza et Nioro du Sahel. Ces signatures marquent le renouvellement du partenariat entre les différentes parties du réseau, notamment le département d’Essonne en France et ses trois cercles partenaires au Mali. L’objectif est de favoriser une action concertée sur les territoires pour un développement local durable et solidaire.
La cérémonie de signature était présidée par Mamadou Satiqui Diakité, président du Haut conseil des collectivités. Il était assisté par Mme Aurèlie GROS, chef de file du réseau et vice-présidente du conseil départemental de l’Essonne, délégué à la culture, au tourisme et à l’action internationale et conseillère régionale d’Ile de France.
Le Réseau Essonne-Diéma-Douentza-Nioro du Sahel (EDDN) est un réseau de coopération franco-malienne, piloté par le Conseil départemental de l’Essonne. Il est composé en France de la région Ile de France, du Département de l’Essonne, de l’association Essonne-Sahel, ainsi que de communes et associations essonniennes. Au Mali, des trois conseils de cercle de Diéma, Douentza et Nioro du Sahel, des intercollectivités UCD-Benso, Kawral et SYCOTEN ainsi que les communes des trois cercles. Le réseau EDDN favorise la mutualisation des expériences et l’émergence de projets de développement ambitieux tant au Mali qu’en France.
Depuis la création du réseau EDDN, en 2009, de nombreuses actions ont été entreprises au Mali et en Essonne via des programmes de coopération pluriannuels, afin de répondre aux enjeux de développement identifiés sur les 4 territoires. L’objectif du réseau est de favoriser une action concertée sur les territoires pour un développement local durable et solidaire.
Le réseau vise également à renforcer et pérenniser le réseau de coopération ; améliorer l’articulation des actions des différents niveaux de collectivités en vue d’une stratégie concertée de développement territorial ; développer de manière concertée des services de proximité en milieu rural ; renforcer les liens avec la société civile, mobiliser et soutenir des expertises locales en Essonne et au Mali en faveur d’un développement durable et solidaire.
Les orientations du nouveau programme 2016-2018 restent dans la logique des actions menées à travers les programmes précédents concernant le renforcement de la gouvernance, des capacités de maîtrise d’ouvrage des collectivités ainsi que leur mise en réseau. Des actions appropriées dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, du reboisement, du tourisme, et du renforcement des capacités des acteurs seront au cœur du protocole de coopération entre les parties signataires.
Le président du Haut conseil des collectivités a vivement salué l’initiative. Selon lui, elle favorise la mutualisation des expériences et formalise bien un cadre d’intégration Nord-Sud et de réelle fédération des potentialités et des énergies nécessaires pour assurer le bien-être des populations vivant au sein du réseau Essonne, Diéma, Douentza et Nioro du sahel. À l’en croire, ces populations doivent légitimement et fièrement se réjouir de cette coopération si pertinente et si utile.
«La cérémonie qui nous réunit cet après-midi est la preuve de la vivacité du réseau EDDN. Elle se consacre au renouvellement de protocole de coopération entre les cercles de Diéma, Douentza et Nioro du sahel et la signature de la charte du réseau. Une signature qui, nous le souhaitons, va constituer un plus dans le développement des collectivités concernées et pourquoi pas les autres collectivités maliennes», a-t-il déclaré. Au cours de la cérémonie, le président du Haut conseil des collectivités, Mamadou Satiqui Diakité, a offert au nom de son institution des cadeaux de reconnaissance à la délégation française.
Au lendemain de la cérémonie officielle de signatures du protocole de coopération et de la charte du réseau EDDN, les membres du réseau ont été reçus par le Premier ministre Modibo Keïta. Ils ont été introduits chez le chef du gouvernement par le président du Haut conseil des collectivités territoriales.
Wassolo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here