Cour Suprême du Mali : IBK loge confortablement les Magistrats

Plus qu’un joyau architectural, le nouveau siège de la Cour Suprême du Mali offre aux Magistrats des conditions optimales leur permettant d’accomplir leur mission.

Créée par la Constitution du 25 février 1992, la Cour suprême est une des institutions de la République. Elle est chargée d’appliquer les textes et lois de la République et de veiller au respect des droits et libertés du citoyen. Elle exerce le pouvoir judiciaire, indépendamment des pouvoirs exécutif et législatif. La Cour suprême comporte trois sections qui sont les sections judiciaire, administrative et des comptes. Elle est présidée par un Magistrat de l’ordre judiciaire, nommé par le Président de la République sur proposition conforme du Conseil supérieur de la magistrature.

Jugé vieux, vétuste et envahi par le centre commercial de Bamako de plus en plus grossissant, le désormais ancien siège de la Cour Suprême n’offrait plus les conditions optimales de travail. Une situation qui a suscité tant d’inquiétudes chez les autorités maliennes qui ont pensé bon de doter l’institution chargée d’appliquer les lois de la République et de veiller au respect des droits et libertés du citoyen d’un nouveau siège. C’est alors que la première pierre d’un nouveau siège est posée le 10 novembre 2007 à Bolé, en Commune VI du District de Bamako, par l’ancien Président de la République, le Général Amadou Toumani Touré.

Comme l’Etat est une continuité, les autorités actuelles au-devant desquels l’actuel Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, conscientes de l’importance que revêt la Cour Suprême dans la vie d’une nation comme la nôtre, le Mali, ont alloué 11 milliards 300 millions de francs CFA pour les travaux, dont 800 millions pour les équipements, sur le Budget national 2013-2016, pour le nouveau bâti. Les travaux de cette construction étant finis, le Président de la République, Premier Magistrat du pays, IBK, a procédé, ce vendredi 10 mars 2017, à l’inauguration solennelle dudit nouveau siège qui est un bel édifice.

Composition

Ce nouveau joyau architectural de la justice malienne comprend plus de 100 Bureaux équipés pour plus de 400 places, une salle d’audiences de 1000 places et 2 autres salles d’audiences de 200 places, une salle Web, une salle de Banquets de 500 places et 100 Parkings couverts.

Des conseils

Pour s’assurer de la réalisation effective des travaux, le Président de la République a visité les lieux, notamment le Drapeau national et son mat, le hall du bâtiment et les salles d’audiences parmi lesquelles la salle de 200 places.

A côté du Premier Ministre Modibo Kéïta où il a pris place, le Président IBK a prodigué des sages conseils au Président de la Cour Suprême, accompagné de son camarade du Bénin en ce qui concerne l’entretien des infrastructures. Manifestement très content, le Président IBK a déclaré: «C’est magnifique, c’est formidable, il n’y a rien à dire».

Il s’agit pour le Président de la République d’assurer une gestion rigoureuse et un entretien convenable des lieux pour le confort dans le travail.

«Le défi de la salubrité doit être relevé pour garder intact les lieux. La gestion de sa propreté doit être rigoureuse ; car, tout dénigrement de ce lieu n’est pas à notre honneur», a conseillé vivement le Président de la République.

Pour les Présidents de la Cour Suprême du Bénin et du Sénégal, les Chefs des Missions diplomatiques et consulaires accrédités au Mali, ce joyau architectural est unique dans la Sous-région et répond aux normes internationales requises permettant ainsi à la justice malienne d’accomplir honnêtement ses missions.

Aujourd’hui, nos Magistrats de la Cour Suprême n’ont plus droit aux plaintes liées au cadre de vie. Ils sont dorénavant logés confortablement par le Président IBK et doivent faire face aux missions qui sont les leurs.

Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here