Coupe de la Confédération : Le Djoliba remporte la première manche

Les Rouges se sont imposés dimanche, au stade Modibo Keïra, contre Al Masry (2-0) dans le cadre du match aller des 16è de finale.

Les joueurs de Fanyeri Diarra doivent confirmer cette victoire vendredi prochain en égypte pour se qualifier au barrage

Dimanche 12 mars 2017, l’entrée du stade Modibo Keïta était libre. Plus de 23 mille spectateurs ont pris d’assaut les gradins pour soutenir le Djoliba dans son match contre Al Masry d’égypte.

Quand les joueurs sont sortis du tunnel, accompagnés par l’hymne de la CAF (Confédération africaine de football), les supporters se sont levés comme un homme pour applaudir. Ils font le show dans les gradins. Les joueurs font également le show sur la pelouse.

Un match ouvert. Les Djolibistes sont engagés. Les égyptiens sont techniques. Les Rouges dominent la première période. Dès la 11è minute, l’attaquant djolibiste, Mamadou Sow voit son tir repousser en corner par le gardien adverse, Ahmed Abdel Halim. Ce n’était que partie remise car au quart d’heure initial, le capitaine et l’arrière droit, Seydou Diallo débloque le tableau d’affiche. Il transforme un penalty consécutif à une faute du défenseur central d’Al Masry, Wilson Akakpo sur Moussa Sissoko (15è min, 1-0). Le stade Modibo Keïta est en liesse. Les supporters font circuler trois banderoles qui soutiennent la dissolution du comité exécutif de la FEMAFOOT. Sur l’une d’elles, il est écrit : « dissolution du C.E. de la FEMAFOOT, bravo et soutien à IBK et à son gouvernement ».

Peu avant la demi-heure, le plus dangereux des Egyptiens, Abdallah Saleh voit son tir repousser par le poteau (27è min). Avant la pause, les Djolibistes bénéficient d’un contre. Au moment où Aliou Dieng s’apprête à armer sa frappe, un défenseur d’Al Marsy met le ballon en corner. L’ailier droit Gaoussou Doumbia dépose le ballon au point de corner et centre dans la surface. Au 2è poteau, le défenseur central, Youssouf Maïga place une tête imparable, (45è min, 2-0). L’arbitre sénégalais Issa Sy siffle la mi-temps sur ce score de 2-0 en faveur du Djoliba.

Au début de la 2è période, l’entraîneur d’Al Masry, Hossam Hassan fait entrer un attaquant supplémentaire. Le milieu du terrain, Islam Saleh cède sa place à Hermann Kouao (53è min). L’Ivoirien pèse de tout son poids sur la défense djolibiste.

Les égyptiens dominent la 2è période. Ils se créent des occasions. A la 57è minute, la tentative de Ahmed Abdalraof survole la barre transversale. Quelques minutes plus tard, l’ailier droit de l’équipe de Port-Saïd, Abdallah Saleh voit son tir boxer de deux mains par le gardien du Djoliba, Adama Keïta (60è min) avant que son coup de tête ne passe à côté. Sentant le danger sur la partie gauche de sa défense, l’entraîneur djolibiste, Fanyeri Diarra, effectue un changement tactique. L’arrière gauche, Samou Sidibé sort pour l’ailier Cheick Tidiane Niang qui se place sur l’aille droite de l’attaque. Le polyvalent Gaoussou Doumbia est désormais chargé de stopper le dangereux Abdallah Saleh. La dernière occasion de la partie est à mettre à l’actif des égyptiens. Dans les six mètres, le plat du pied de Ahmed Abdel Salam survole la barre transversale de Adama Keïta, (86è min).

Sentant la victoire acquise, tous les supporters se lèvent pour chanter et danser jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre sénégalais Issa Sy. Les inconditionnels de Hérémakono continuent la fête pendant plusieurs minutes. C’est également la joie chez les acteurs. « C’était une rencontre un peu difficile.

On le savait à l’avance et on s’est préparé pour ça. Nous avons fait le jeu. Deux buts, c’est beaucoup mais ce n’est rien non plus. Il faut avoir le moyen de gérer au match retour. En 2è période, les égyptiens ont joué leur va-tout. Ils ont cherché un but. Nous avons pu les empêcher de marquer.

A domicile, nous avons atteint avec la manière notre objectif qui était de marquer et de ne pas prendre de but », analyse Fanyeri Diarra. « Nous avons sérieusement préparé le match. On s’est donné la main. On sait qu’on doit gagner ce match pour les supporters même si quelqu’un d’entre nous doit rester sur le terrain. Dieu merci, nous avons pu gagner », dira le polyvalent Gaoussou Doumbia.

Le buteur Youssouf Maïga apprécie le travail des supporters. « Je remercie les supporters qui se sont massivement mobilisés pour nous soutenir ». Cette victoire des Rouges intervient 24 heures après le succès des Onze Créateurs devant le Rayon sports (1-0). Les matches retour sont prévus pendant ce week-end. Les Rouges jouent ce vendredi à Port-Saïd tandis que les Onze Créateurs s’expliqueront avec le Rayon sports, samedi au Rwanda. Si nos deux représentants parviennent à conserver leur avantage, ils se qualifieront pour l’étape des barrages.

Dimanche 12 mars au stade Modibo Keïta

Djoliba-Al Masry : 2-0

Buts de Seydou Diallo (15è min s.p.) et Youssouf Maïga (45è min)

Arbitrage du Sénégalais Issa Sy assisté de ses compatriotes Ababacar Sene et Amadou Ngoum.

Commissaire : Aridiouma Koné (Côte d’Ivoire).

Djoliba : Samou Sidibé (Cheick Tidiane Niang), Youssouf Maïga, Youssouf Traoré, Seydou Diallo (cap), Mamadou Cissé, Aliou Niang, Moussa Sissoko, Gaoussou Doumbia, Oumar Kida, Mamadou Sow (Mohamed N’Diaye). Entraîneur : Fanyeri Diarra.

Al Masry : Ahmed Abdel Halim, Ossama Moursi (cap), Ahmed Mansour, Wilson Akakpo, Ahmed Abdel Salam, Farid Elmarghany, Abdalla Aly (Said Elsaid), Ahmed Abdalraof (Ahmed Moussa), Abdallah Saleh, Islam Saleh (Hermann Kouao), Ahmed Gomaa. Entraîneur : Hossam Hassan.

M. DIABY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here