Soumana Sacko lors de la célébration du 8 mars par les femmes de la CNAS Faso Hèrè : « La conférence d’entente nationale a pour but de légitimer l’Azawad… »

Le samedi  11 mars dernier, le mouvement des femmes de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS Faso Hèrè) a célébré à sa manière, la Journée Internationale de la Femme. Pour l’occasion, elles ont organisé  une rencontre pour expliquer  aux militantes, les valeurs, les idéaux, les principes du parti et les grandes décisions qu’il a prises depuis sa création. C’était  à la Maison des Aînés sous la direction du président du parti, Dr Soumana Sacko, en présence de  la secrétaire générale du bureau des femmes, Traoré Tiédo Bah.

Selon la secrétaire générale du mouvement des femmes du parti, Mme Traoré Tiédo Bah, cette rencontre a été initiée pour expliquer aux femmes, les idéaux du parti. Car  selon elle, pour que les femmes puissent participer  au débat politique  et défendre les valeurs de leur parti,  il faut au préalable qu’elles connaissent  réellement  la vision, les différentes prises de position du parti.   Sans cela affirme-t-elle, elles ne peuvent pas  participer au débat politique et à plus forte raison défendre le parti.

« La CNAS Faso Hèrè est là pour défendre la cause du Mali et pour tout ce qui peut être fait pour faire avancer le Mali », a expliqué Mme Traoré. Avant d’indiquer que le 8 mars est une journée spéciale pour les femmes et doit donc être célébrée.

Le  président de la CNAS Faso Hèrè,  Soumana Sacko dira qu’à travers cette rencontre, ils entendent bien outiller les militantes du parti afin qu’elles puissent se  prononcer en toute indépendance  et en toute responsabilité, sur toutes les grandes questions d’actualité du pays et présentant un intérêt pour le peuple. Il s’agit, entre autres, de son unité nationale, de son progrès et l’avenir de l’Etat républicain, démocratique, laïc et unitaire.

Soumana Sacko  a profité de cette occasion pour se prononcer sur certains sujets d’actualité  notamment  la révision de la Constitution, l’accord d’Alger, la conférence d’entente  nationale en cours de préparation. Il a souligné que  son parti  rejette l’accord  d’Alger  signé le 15 mai 2015 à Bamako. Car selon lui,  il n’est pas bon pour  le Mali.

« Ce document  signé n’envisage pas l’avenir du Mali entier, dans son unité, sa dignité, sa sécurité  et sa prospérité », a-t-il dénoncé. Avant d’ajouter qu’il contient  des éléments susceptibles de menacer les principes fondamentaux de la République.

« En signant cet accord, le gouvernement a trahi le peuple malien », a-t-il lancé. Avant d’expliquer que malgré leur absence dans la prise de décision au plan national et  local car ils n’ont  aucun député à l’Assemblé Nationale, les militantes et militants  de la CNAS Faso Hèrè sont déterminés à jouer pleinement leur devoir de citoyens Maliens.  C’est pourquoi, ils ne seront pas  complices de la partition du pays.

S’agissant de la conférence d’entente nationale, il a fait savoir que  l’organisation  de cette conférence est prévue dans l’accord et que les participants se limitent aux  seuls signataires. A l’en croire, cette conférence  a pour but  de légitimer l’Azawad. Au lieu de cette conférence, Soumana Sacko estime qu’il faut convoquer un congrès  extraordinaire du peuple malien comme celui qui a eu lieu en septembre 1960 organisée par Modibo Keita et ses compagnons.

Pour Soumana Sacko, les autorités doivent  convoquer ce congrès  extraordinaire du peuple malien avec toutes les composantes politiques, civiles et sociales afin de convenir d’un nouveau contrat social, d’une refondation démocratique de l’Etat malien et de l’armée nationale. Il s’est également  prononcé  sur  le projet de révision constitutionnelle qui pour lui, confirme les craintes exprimées par la CNAS Faso Hèrè sur les risques de partition du Mali.

L’évènement a été marqué aussi par un don de matériels de fabrication de savon à un groupement de femmes de Sanankoroba.

Fily Sissoko

 

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here