Yorosso : Issa Zerbo et Samuel Cissé, des députés jugés inactifs et inutiles par les populations!

Les honorables députés Issa Zerbo de l’ADEMA-PASJ et Samuel Cissé du RPM, tous  élus dans la circonscription de Yorosso se trouvent aujourd’hui décriés par leurs mandants. Et pour cause, depuis qu’ils ont été élus, ils ne se sont jamais acquittés d’un de leurs plus grands devoirs envers les populations : la restitution à celles-ci du contenu des sessions et des projets de loi que l’Assemblée Nationale vote en leur nom.

Selon des ressortissants de Yorosso que nous avons rencontrés, ces députés n’ont jusque-là pas fait la restitution des travaux des sessions d’avril et d’octobre 2016 de l’Assemblée nationale à leur base comme l’ont fait d’autres députés dans leurs circonscriptions électorales.

A en croire nos interlocuteurs, cela aurait pu être une occasion pour la population du cercle de Yorosso notamment celle concernée par la route du poisson de faire part aux élus de leurs préoccupations particulièrement, le renouvellement de cette route et le vol de bétail devenu de plus en plus fréquent dans la localité. Sur ces questions de la plus grande importance pour les populations, celles-ci ne comprennent pas le silence de leurs élus censés pourtant les défendre à l’Assemblée Nationale.

En plus de cela, durant l’année écoulée, le Ministère de l’Équipement, des Transports et du Désenclavement a ignoré l’entretien de la RN 14 ou route du poisson. Et cette année, selon des sources proches du dossier, le même département  ministériel a mis de côté, le projet de bitumage de la route du poisson dans son plan d’actions de 2017. Une situation face à laquelle, leurs députés  Issa Zerbo et Samuel Cissé n’ont rien fait là ou leurs collègues défendent les projets de développement concernant leurs localités. Or la route du poisson, précisément le tronçon Kemparana-Yorosso en passant par la commune rurale de Kiffosso 1, est l’une des routes les pratiquées du pays. Mais, malgré la fréquence des usagers sur cette route, elle est l’une des voies les plus dégradées et difficilement praticables du pays surtout en saison pluvieuse.

Ce tronçon  est un élément essentiel pour l’économie du pays en général et de cette localité en particulier. Mais malheureusement, circuler là-dessus est un  véritable parcours de combattant.  Car elle est aujourd’hui dans un piteux état et les usagers s’en plaignent tous les jours.

Aussi, c’est une route beaucoup pratiquée par les commerçants et des transporteurs avec leurs camions bennes  transportant du poisson séché. Sans compter les véhicules personnels, de  transport en commun très fréquents là-dessus également. D’où le taux élevé des accidents sur cette voie.

C’est face à cette situation et au silence de leurs députés qui, en plus de ne pas faire la restitution des sessions de l’Assemblée Nationale, ne défendent pas les projets de développement de leur localité, que les populations ont commencé à exprimer leur colère.

Pendant que certains ressortissants de Yorosso disent regretter d’avoir voté pour ces députés, d’autres les qualifient d’inactifs et même d’inutiles. Puisque selon eux, ils font tout sauf leur travail de député.

Nous y reviendrons

Adama DAO

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here