Des voies coupées

48 heures avant l’arrivée d’IBK pour l’inauguration du nouveau bâtiment de la Cour suprême, toutes les voies d’accès au nouveau bâtiment à cette institution avaient été coupées. Les populations des ATTbougou étaient obligées de faire les détours avant d’arriver à la route principale. Des agents de sécurité étaient dans le bâtiment pour surveiller. C’est ainsi que le vendredi 10 mars, au petit matin, des enfants et leurs enseignants, à proximité des lieux, ont été empêchés par les forces de l’ordre d’aller à l’école. Parce que le président de la République devrait y être.

La directrice de l’école Momo Cissé a eu des prises de bec avec les agents de sécurité, qui ont formellement interdit l’accès à la petite école. Finalement, la directrice a forcé le passage avec certains enfants, d’autant que la rue coupée n’avait rien à voir avec le dispositif sécuritaire. Pour certains, ce n’est autre qu’un excès de zèle de la part des forces de sécurité qui ont coupé plusieurs voies sans raison valable.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here