Dialogue social : Des journalistes à l’école du ministère du Travail et de la Fonction publique

Ouverte mardi 7 mars, c’est le mercredi 8 mars 2017 que prendra fin la session de formation sur le dialogue social à la Maison de la presse. Initiée par le ministère du Travail et de la Fonction publique, cette formation a permis à une cinquantaine d’hommes de médias de renforcer davantage leur capacité sur les mécanismes du dialogue social.

Présidée par madame la ministre du Travail et de la Fonction publique, la cérémonie d’ouverture a enregistré également la présence du ministre de l’Economie numérique, de la Communication, porte- parole du gouvernement, Me MountagaTall, du secrétaire général de l’Association des éditeurs de la presse privée (ASSEP), Bassidiki Touré, et du représentant de la Maison de la presse Abdoul Thiam. Bassidiki TOURE n’a pas manqué de souligner que c’est toujours bon de former les journalistes. Car, selon lui, un journaliste mal formé est une bombede destruction massive. Quant au ministre, Me MountagaTall, il a remercié son homologue ministre du Travail et de la Fonction Publique. « C’est une excellente initiative pour avoir initié cette session de formation sur le dialogue social », a laissé entendre Me Tall, car à l’en croire, le dialogue social est d’une importance extrême.

Pour sa part, le ministre du Travail et de la Fonction publique, Madame Diarra Raky Talla, a indiqué que le Mali traverse aujourd’hui des difficultés notamment sur le plan sécuritaire à coté desquelles on peut évoquer un climat social caractérisé par une recrudescence des revendications syndicales. La paix et la stabilité sociale sont une priorité pour toutes les composantes de la nation. Selon elle, la presse joue un rôle déterminant en de pareillescirconstances.

«Instrument d’information et de communication avec le peuple, la presse doit être aux avant-gardes de la distribution de la bonne information non seulement sur les procédures régissant le dialogue social en République du Mali, mais aussi et surtout les résultats des relations entre gouvernement et les partenaires sociaux», a laissé entendre la ministre Talla.

Avant d’ajouter : «vu le rôle crucial de la presse dans le maintien d’un climat social serein et vu la particularité du dialogue social, il est important de procéder à une formation des acteurs de la communication que vous êtes ».

Soulignons que pendant deux jours de formation, les experts du département du Travail et de la Fonction publique et les journalistes ont échangé sur les thèmes centraux que sont : les organisations syndicales et leurs moyens d’action. Mais aussi, sur le dialogue social au Mali, à travers des points comme : la naissance et l’évolution des syndicats ; les missions des représentants du personnel ; les acteurs du dialogue social au Mali, les conditions de base du dialogue social ; la prévention et la gestion des conflits sociaux au Mali, la gestion des grèves ; l’état du dialogue social au Mali.

O. Roland

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here