Le ministre de l’énergie l’assure : “L’Etat fournira l’eau et l’électricité à tous les Maliens”

Après le district de Bamako, la région de Kidal, les régions de Sikasso et Ségou, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini a entamé le samedi 11 mars 2017, une visite de 72 h dans la région de Kayes. Objectif : permettre l’accès à l’eau et à l’électricité à tous les Maliens dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’urgences sociales du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita.

Dans la région de Kayes, la société Energie du Mali (EDM) va reprendre la gestion de l’électricité dans les cercles de Kéniéba et Yélimané tandis que la Somagep et la Somapep s’occuperont de l’approvisionnement en eau des populations.

C’est la décision prise par le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini, à la tête d’une mission de supervision qui a permis de faire l’état des lieux des infrastructures d’approvisionnement en eau et électricité de ces localités.

A Yélimané, Malick Alhousseini a apporté aux populations le message du chef de l’Etat dans le cadre du Programme d’urgences sociales.

Après Kita, Kéniéba et Yélimané où les services publics de l’eau et l’électricité seront immédiatement repris par la Somapep et Somagep et EDM-SA, le ministre a visité également le barrage hydroélectrique de Félou et le chantier du barrage de Gouina. Des ouvrages qui vont renforcer la capacité énergétique du Mali.

A Gouina le ministre a mis l’accent sur l’intérêt que les plus hautes autorités du Mali accordent au respect du délai contractuel qui arrive à terme en 2019. A Kayes, la production d’eau est déficitaire, mais un projet en cours avec la Somapep permettra de résorber le déficit à la fin de ce mois (mars). Cela, jusqu’en 2020.

Partout les populations ont apprécié la démarche du ministre qui est venu avec des actions concrètes à réaliser immédiatement pour répondre au besoin urgent des populations. Un suivi régulier sera assuré dans la mise en œuvre des instructions.

Dans une ambiance festive, les populations de la région de Kayes ont exprimé leur joie à la mission d’inspection du ministre de l’Energie et l’Eau précisément dans les cercles de Kéniéba et Yélimané. Malick Alhousseini a fait l’état des lieux des installations d’eau et d’électricité et indiqué que l’Etat prendra ses responsabilités pour fournir de l’eau et de l’électricité à tous les Maliens.

Les services de la Somagep, de la Somapep et de l’EDM seront présents dans tous les cercles et dans toutes les villes frontières. L’Etat travaille à renforcer les moyens propres de production d’EDM-SA. De même, la Somagep et la Somapep vont renforcer la production d’eau dans ces localités.

Moussa Ousmane Touré

Après Sikasso et Ségou :

Le ministre Malick Alhousseini à Kayes et Koulikoro.
Le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick Alhousseini a entamé samedi 11 mars une visite de 72 h dans les régions de Kayes et Koulikoro. Là-ba, il a constaté de visu les installations hydroélectriques dans une dizaine de localités. Objectif : permettre l’accès à l’eau et à l’électricité aux Maliens dans le cadre du programme d’urgences sociales du Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita.
A Kéniekola, la délégation du ministre a visité les équipements et l’éclairage réalisés dans le cadre du Projet d’accès aux services d’énergies renouvelables Kita (PASER-K). Ce projet couvre 30 communautés rurales du cercle de Kita aux dires de son chef, Anass Maiga.
A Kita, une localité située à 180 km de Bamako, le ministre a visité le poste, le site 33 Mw et la station de traitement de la SOMAGEP, du projet AEP (Banque mondiale).
A Keniéba une localité située à 283 km de Kita, la délégation a visité la Centrale solaire et l’adduction d’eau de Keniéba. Sur place il a constaté qu’aucune borne fontaine ne fonctionne. Toutes choses qui l’ont amené à confier la gestion de l’eau et de l’électricité de Kenièba à la SOMAGEP et la SOMAPEP. À Yelimane le ministre a animé une conférence débat. Conférence qui a permis au préfet Mamadou Seydou Diarra d’évoquer les difficultés du cercle. “Les activités de l’Agence malienne pour le développement de l’énergie domestique et de l’électrification rurale (AMADER) ont démarré le 1er mars 2010 à Yelimané grâce à une subvention de l’État malien au profit de l’opérateur Société de services décentralisés dénommée “SSD”. Au fil de mois, l’opérateur va connaître beaucoup de difficultés dans la désserte du village en électricité et ce, malgré des appuis multiformes de l’État notamment la mise à disposition des deux groupes électrogènes d’une puissance de 275 KVA chacun. « Malgré cet important appui, les plaintes répétitives des abonnés regroupés en association depuis, relatives à la faible couverture des localités et autres (coupes intempestives), n’ont jamais cessé “. Le ministre préconise que EDM gère Yelimané. ” Ce que je tiens à dire, ce que dès aujourd’hui, Yelimané va être géré par EDM. M. le préfet il faut le noter, M. le maire, M. le président du conseil de cercle, à partir d’aujourd’hui, la direction générale d’EDM prendra en charge l’alimentation en électricité. EDM est représentée ici par son directeur général adjoint Ladio. Une mission m’a déjà devancé ici. La mission doit avoir quitté le 12 mars pour faire le point des installations. Mais EDM n’attendra pas longtemps. Ce mois ci, EDM prendra en charge Yelimané ». Ensuite, la délégation a visité les installations AMADER et rendu une visite de courtoisie au chef du village Javier Barka Traoré. Au retour de Yelimané, le ministre a visité les installations hydroélectriques de Fellou et de Gouina. Il a noté un retard dans l’exécution des travaux de Gouina auxquels s’ajoutent bien d’autres. À Kayes, la délégation a visité les installations de la SOMAGEP, du Projet AEP SOMAPEP (Royaume du Danemark) et EDM-Sa. À Diema une localité située à 285 km de Kayes, la délégation a visité les installations EDM et a fait l’état des lieux. À Nioro du Sahel situé à 110 km de Diéma, le ministre a visité la station SOMAGEP/SOMAPEP et rendu une visite de courtoisie au chérif de Nioro, aux familles Tall et Diakité. La délégation a bouclé ses 72 heures à Kolokani par une visite des installations eau et électricité.

Moussa Ousmane Toure depuis Kayes

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here