Journée mondiale des consommateurs : Mettre le numérique au service des consommateurs

64

« Bâtir un monde numérique qui inspire la confiance aux consommateurs. » tel était le thème d’une conférence-débats organisée, le mercredi 15 mars 2017, par l’association des consommateurs du Mali (ASCOMA) en partenariat avec l’AGETIC à l’occasion de la célébration de la journée internationale des consommateurs. La présente conférence qui vise à créer un monde numérique meilleur en encourageant un meilleur accès numérique, une meilleure sécurité, une meilleure compréhension et un meilleur recours, a enregistré la présence de la présidente d’ASCOMA, Mme Coulibaly Salimata Diarra, du représentant d’AGETIC, Adama Kanté et bien des invités.

L’émergence de la technologie numérique et de l’internet a considérablement changé la vie des consommateurs. En raison de la vitesse à laquelle cela s’est produit, dans certaines régions, les changements dans le marché numérique évoluent plus rapidement que la protection des consommateurs. Aujourd’hui, il est prouvé que les gens sont préoccupés par de nombreux aspects concernant leur activité en ligne. A ce titre, plusieurs questions ont émaillé ladite conférence notamment, les questions se rapportant  à l’évolution des technologies de l’information et de la communication au Mali, la réduction du prix de l’internet pour faciliter l’accès à tous, la constitution d’une bibliothèque virtuelle, l’impact de l’usage des réseaux sociaux par rapport à la dépravation des mœurs.

En guise de réponse à certaines questions, il a été noté que, entre autres, la nécessité de la baisse des prix de l’internet, la mise en place d’une bibliothèque virtuelle pour mieux contribuer à la formation des enfants, l’information et la sensibilisation des jeunes autour de l’utilisation des réseaux sociaux. Cependant, il faut noter que les gens se sentent préoccupés par le niveau de sécurité de leurs données. Et ils ont bien raison. En effet, selon un communiqué de l’ASCOMA, plus d’un demi-milliard de dossiers personnels numériques ont été perdus ou volés en 2015, dévoilant ainsi 429 millions d’identités et de nombreuses violations non déclarées sont à noter. Il y a des problèmes, dira le document, à cause d’un manque d’accès à la technologie numérique. A en croire, moins de 10% de la population vivant dans les pays les moins développés sur le plan économique a accès à Internet par rapport à plus de 80% dans les pays développés.

Les gens se préoccupent de savoir ce qui arrive à leurs données en ligne. En fait, selon le communiqué, 74% des gens dans le monde sont inquiets de la façon dont les entreprises en ligne utilisent leurs informations. Malgré l’augmentation des ventes en ligne, (en 2015, les ventes au détail en ligne représentaient 7,4% du total des ventes dans le monde entier, d’une valeur d’environ 1,55 trillion de dollars américains) les gens se connaissent toujours pas leurs droits concernant le recours en ligne.

Moussa Dagnoko


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here