Conférence d’Entente Nationale : Séance d’information à l’intention des diplomates

48

Le président de la Conférence d’entente nationale, Pr Baba Akhib Haïdara, a rencontré hier les diplomates au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine pour faire le point des préparatifs. C’était en présence du ministre Abdoulaye Diop. Au cours des échanges, Pr Baba Akhib Haïdara a détaillé les actions qui sont en cours pour permettre la tenue de ce grand événement que le pays entier s’apprête à vivre.
Au-delà des termes de référence de la conférence, il a tenu à dire que la majorité des Maliens sont lassés de vivre cette situation de crise qui a débuté en 2012. «Certains Maliens sont prêts à quitter leurs localités pour venir assister à cette rencontre, même si c’est à leurs propres frais», a révélé le président de la commission préparatoire pour dire combien nos compatriotes ont envie de se retrouver pour discuter et trouver des solutions à leurs problèmes. Les diplomates voulaient connaître la date exacte du démarrage des travaux de la Conférence d’entente nationale. En réponse, Pr Baba Akhib Haïdara dira que la fixation de la date relève du chef de l’Etat. Cependant, il a précisé que plus de 300 personnes seront invitées. «Les participants viennent de toutes les régions du Mali. On s’est limité au nombre de 300 pour des raisons de moyens financiers. Mais certains ont dit qu’ils vont se prendre en charge», a expliqué le président Haïdara. Il a aussi annoncé que la retransmission des travaux de la Conférence d’entente nationale sera faite en direct par l’ORTM, aussi bien en français que dans les langues nationales.
Tout en rassurant les diplomates, Pr Baba Akhib Haïdara a déclaré que son équipe est à pied d’oeuvre pour boucler les préparatifs avant la fin du mois. Il a Saussi précisé que la Conférence va prendre 5 à 7 jours durant lesquels il est prévu des séances en plénière et des travaux de groupes en sous-commissions : paix, unité, réconciliation, etc.
En outre, Pr Baba Akhib Haïdara a assuré que la Conférence d’entente nationale ne sera pas une conférence politique avec des grands discours. Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération internationale et de l’Intégration africaine, Abdoulaye Diop, a, lui aussi, indiqué que tout sera mis en œuvre par le gouvernement pour que les objectifs de la Conférence d’entente nationale puissent être atteints. De quoi rassurer les diplomates sur la bonne volonté de nos autorités à œuvrer pour ramener définitivement la paix dans le pays.

A. DIARRA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here