EDM-SA lance une vaste campagne de recouvrement : -près de 17 milliards de fcfa de factures impayées

La Présidence, la Primature, le département des Affaires étrangères et les services de l’Armée, les bons payeurs

Aujourd’hui, plusieurs structures et d’administration doivent plusieurs milliards de FCFA à l’EDM-SA d’impayées de factures. S’il y a des mauvais payeurs, il y a aussi des structures qui montrent le bon exemple. C’est le cas de la Présidence de la République, de la Primature et du ministère des Affaires Etrangères. Sans oublier aussi les services de l’Armée.

Lee jeune directeur général de l’Energie du Mali (Edm-sa) Dramane Coulibaly est déterminé à recouvrer toutes les factures impayées de la société. C’est pourquoi, une vaste campagne de recouvrement a été lancée afin de mettre l’Edm-sa dans ses droits afin de donner une autre image à cette société et pour servir les populations de courant en temps réel.

Aujourd’hui, le montant des factures impayées d’électricité est estimé à près de 17 milliards de Fcfa. Le hic est que ce sont généralement les grands services ou les grandes administrations qui sont les mauvais payeurs. L’Administration centrale doit à l’Edm-sa plus de 1 milliards 450 millions Fcfa tandis que le montant des factures impayées au niveau de l’administration régionale s’élève à près d’un milliard Fcfa (961 367 569 Fcfa). Les sociétés d’Etat à caractère administratif doivent à l’Edm-sa plus de 5 milliards Fcfa comme factures impayées. Et les entreprises étatiques ont plus de 6 milliards Fcfa d’impayées. Sans compter les municipalités, à commencer par les centres secondaires d’état civil avec un montant de 3 096 197 512 Fcfa. Plusieurs centres étaient dans le noir, la semaine dernière, à cause de cette opération très salutaire. Selon nos informations, certains d’entre eux étaient obligés de régler leur facture.

S’agissant des créances recouvrables et non recouvrables, le montant est estimé à près de 24 milliards Fcfa. C’est le cas des factures impayées de l’Assemblée nationale pour un montant de 103 millions Fcfa. C’est dans ce cadre que le compteur d’électricité de l’Hémicycle a été enlevé par les agents de l’Edm-sa avant d’être remis.

Le département de l’Environnement, dirigé par Mme Kéïta Aïda M’Bo, doit à l’Edm-sa 200 millions Fcfa. Le montant de son homologue de la Fonction Publique, Mme Diarra Racky Talla est de 250 millions Fcfa.

Par ailleurs, certaines structures ont montré le bon exemple. En d’autres termes, elles sont de bons payeurs. C’est le cas de la Présidence de la République, de la Primature ou du ministère des Affaires étrangères. Ces différents services ne doivent rien à l’Edm-sa. Ils sont en règle concernant le règlement de leurs factures.

Les services de l’Armée malienne ont également fait un grand pas. Sur  des factures impayées de 3 milliards Fcfa, ils ont pu régler 2 milliards 800 millions Fcfa.

En tout cas, cette grande opération de recouvrement défraye aujourd’hui la chronique. Beaucoup de Maliens ne cessent d’apprécier, puisque personne ne sera épargné. Deux ministres de la République ont été victimes de cette campagne. Ils ont été privés de courant pendant au moins quelques heures, avant qu’ils ne règlent leur facture au niveau de l’Edm-sa. C’est dire que le nouveau directeur général de l’Edm-sa, Dramane Coulibaly, a bien du boulot à abattre.

A.B. HAÏDARA


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here