Mines : Focus sur le bilan de 2016 et les perspectives 2017 de la DNGM

Au cours d’un atelier les participants passé en revue les activités annuelles des différents démembrements de la Direction nationale de la géologie et des mines et rendu compte de l’état d’exécution des diverses réalisations.

La Direction nationale de la géologie et des mines à travers la division installation classes et environnement minier sous l’égide du département en charge des mines, a organisé pour la première fois du 16 au 17 mars 2017 à l'hôtel Massaley, un atelier de deux jours pour faire le bilan des activités réalisées au cours l'exercice écoulé et les perspectives de l'année en cours de ladite direction. L'ouverture des travaux de cet important atelier était présidée par le ministre des Mines, le Pr.Thiemoko Traoré. C'était en présence de la directrice de la DNGM, Mme Lelenta Hawa Baba Ba.
Durant deux jours, les participants à cet atelier ont passé en revue des activités annuelles des différents démembrements de la DNGM, tout en rendant compte de l’état d’exécution des diverses réalisations, relativement aux missions assignées à chaque structure à leur juste valeur.
« En dépit des d’énormes difficultés auxquelles nous sommes confrontés, vous aurez à apprécier objectivement tous les efforts que mon service ne cesse de déployer pour mener ses activités, en vue dans le cadre du développement de notre secteur minier », a déclaré la directrice dans son intervention.
Mme Lelenta Hawa Baba Ba a par ailleurs souhaité qu’il y ait une véritable communion d’idées et de pensées et d’actions autour des activités minières, tant pourvoyeuses de ressources à l’économie nationale, notamment avec les autres départements impliqués dans la gestion desdites ressources.
Elle a profité de l’occasion pour lancer un appel ardent pour le financement des activités multiples de la DNGM, au nombre desquelles on peut citer : Le suivi et contrôle des activités minières et la mise en œuvre des projets structurants contribuant à la recherche fondamentale. Pour ce faire, elle a sollicité en plus du financement de recherche, l’équipement du PDRM à travers l’acquisition de matériels lourds (sondeuses, camions, véhicules, etc.) et la réalisation de son nouveau laboratoire d’analyses chimiques.
En termes de bilan de leurs activités réalisées les responsables de la DNGM ont expliqué qu’au cours de l'année la Division a pris plusieurs initiatives dont, entre autres, la prise de 31 autorisations d'importation de cyanure; 61 autorisations d'achat de produits explosifs et accessoires et 5 autorisations d'ouverture de dépôts d'explosifs et accessoires. Ces activités s'ajoutent à plusieurs missions effectuées et réunions par la DNGM.
Par rapport aux difficultés rencontrées, les responsables de la DNGM ont cité entre autres celles liées essentiellement au manque de financement pour les activités de la DICEM spécifiquement les suivis et contrôles sur les sites miniers et carrières industrielles; l'absence d'équipements pour permettre à la mission d'être plus efficace et efficience.
En perspectives, la DNGM prévoit la poursuite des activités de suivie et contrôles dans les mines et carrières industrielles ainsi que l'élargissement des missions aux nouvelles mines, et l'adoption d'une réglementation sur la gestion des produits chimiques, explosifs et accessoire et enfin le renforcement des capacités des agents de la DICEM à travers des sessions de formation.
Par AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here