Le ministre de la Défense à Tombouctou

Depuis son arrivée au gouvernement, le ministre Abdoulaye Idrissa Maïga a fait des missions et visites de terrain dans la région de Gao, son bastion politique et fief électoral. Devenu ministre de la Défense et des Anciens combattants, il est resté dans la même dynamique.

Mais, parce qu’il s’est rendu compte que la commission défense nationale de l'Assemblé nationale est allée au poste le plus avancé des Famas, à Tessalit, lui aussi a compris qu'il faut changer de fusil d'épaule. C'est ainsi qu’on l'a vu à Tombouctou pour la première fois en tant que ministre de la Défense. Mais Abdoulaye Idrissa Maïga n'y était pas parti pour les soldats maliens. Il y était dans le cadre d'une médiation avec le CJA.

Certains disent qu'il y aurait eu une entente pour la mise en place des autorités intérimaires dans les régions de Tombouctou et Taoudenit. Le ministre Maïga a entamé le samedi 18 mars, dans la matinée, des négociations avec le MAA, la Cma et la Plateforme, dans la cité des 333 saints. Ces mouvements protestent contre la mise en place des délégations intérimaires, notamment dans la région de Taoudeni.

Selon un responsable du MAA, «le ministre nous a promis qu'une solution sera trouvée.» Ces groupes réclament le changement de la tête de liste de ladite région. Il y a deux semaines, ils avaient assiégé les positions de l'armée régulière autour de Tombouctou.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here