SUSPENSION DU MALI PAR LA FIFA: -Le Djoliba prend acte et adhère sa totale adhésion à la décision du gouvernement malien

Dans un communiqué déposé à notre rédaction, les Présidents du conseil d’administration et du comité exécutif du Djoliba Athlétic Club ont été informés le 17 mars 2017 de la décision de suspension du Mali la FIFA de toutes les compétitions de football d’équipes représentatives et de clubs. « Nous prenons acte de la décision de la FIFA et nous marquons notre totale adhésion à la décision salvatrice du département des sports » signé du président Tidiane Niambélé. Cette suspension du Mali coïncide avec le match retour des 16e de finales de la coupe CAF face à Al Masry après avoir gagné au match aller(2-0). Du coup le club se voit automatiquement éliminé sans jouer. Ce qui fera dire au président Niambélé que pour leur club historique, le Djoliba AC, les frustrations passagères importent peu. « Ce qui est essentiel c’est la résolution définitive de la crise de notre football. Le meilleur est à venir avec les retrouvailles de la grande famille du football malien » a-t-il ajouté. Pour démontrer leur bonne foi du Djoliba, une fois de retour au pays les joueurs auront droit à leurs primes de victoires promises. L’annonce a été faite par le premier vice-président, Me Bassalifou Sylla. Rappelons que la décision de la FIFA survient relativement à celle, souveraine, du gouvernement de la république visant à résoudre la crise qui mine le football depuis trois saisons sportives. Notons enfin que la 2e fois de son histoire que le Djoliba se voit éliminer après avoir franchi les 8e de finales de la coupe d’Afrique des clubs champions à la faveur de la suspension du Mali. C’était en 1977 lors des incidents qui ont émaillé le match Mali-Côte-d’Ivoire et qui ont conduit à la suspension du Mali.
-Le CNOSM apporte son soutien total au Comité de normalisation de la FEMAFOOT
Après le refus avéré de la FIFA de venir régler la crise qui secoue le football malien depuis trois saisons malgré les invitations incessantes de l’Etat malien, le président de la république, Ibrahim Boubacar Keita et son gouvernement à travers le ministère des sports ont décidé de signer la fin de la récréation en dissolvant le comité exécutif de la fédération malienne de football suivant décision No 2017-0011/MS-SG du 08 mars 2017. C’est ainsi qu’un comité provisoire, de 19 membres dirigé par Sidi Diallo, a été mis en place par le ministre chargé des sports le 14 mars 2017 suivant décision No 2017-0012/MS-SG. Ce qui a été salué et apprécié par la majorité des maliens qui en avaient marre de la persistance et de la durée de la crise malgré les multiples médiations. Et le comité national olympique et sportif du Mali dirigé par Habib Sissoko n’est pas resté en marge de l’adhésion à cette décision de l’t le comité national olympique et sportif du Mali dirigé par Habib Sissoko n’est pas resté en marge de l’adhésion à cette décision de l’Etat malien. Pour le président du comité olympique, cette décision est salutaire et invite l’ensemble du mouvement sportif à accompagner le comité provisoire pour sa réussite.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here