Tessalit français

À partir du 3 février, d'importants bombardements aériens de l'armée de l'air française sont entrepris dans le cercle de Tessalit où se seraient repliés une partie des militants islamistes. Dans la nuit du 7 au 8 février 2013, des troupes françaises prennent, lors d'une opération aéro-terrestre, le contrôle de Tessalit et de son aéroport, puis sont suivies par des éléments de l'armée tchadienne pour sécuriser la ville. L'aéroport de Tessalit et la base militaire voisine constituent alors une base arrière pour les opérations menées par l'armée française dans l'Adrar des Ifoghas au printemps 2013.

Depuis, la France a la mainmise sur cette base ; les militaires dans ce camp vivent dans les conditions les plus difficiles. Problème de nourriture, d'eau, logement et tenues. Un moment, ils étaient même désarmés. En tout cas, face à la commission Défense de l'Assemblée nationale, qui vient d'effectuer une visite de terrain auprès des nos Forces armés à Tessalit, les militaires très en colère n'ont rien caché aux visiteurs de circonstance.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here