Production d’électricité : Fellou et Gouina visités par le ministre de l’Energie et de l’Eau

75

Le ministre de l'Energie et de l'Eau lors d'une mission de terrain à Kayes, les 12 et 13 mars derniers, s'est rendu sur le site pour voir les avantages de Fellou. Aux dires de Moussa Niang directeur général de la CEMAF, Fellou est un projet qui marche. "Nous avons injecté dans le réseau de l'OMVS plus d'un milliard de KW. Ce qui veut dire que les objectifs en termes de résultats ont été largement atteints".
La centrale, d'après Alpho Maiga, directeur technique de la SOGEM, contribue à l'amélioration des conditions de vie des populations riveraines. " Il y a l'électrification de la localité de Lontou et Bingazi a été faite. Ensuite, on a construit le centre de santé avec la clôture. Il y a une mosquée qui a été construite. Il y a aussi l'adduction d'eau dans la zone qui est entrain d'être finalisée. Enfin, il est prévu d'électrifier 7 villages".

Le principal problème à Fellou est les déchets drainés par les eaux du fleuve.

Exemple type de l'intégration sous-régionale, la Centrale de Fellou a été inaugurée en décembre 2013 par les chefs d'État du Mali, Sénégal et de la Mauritanie
Malick Alhousseini s'est également rendu sur le site de la centrale de Gouina qui connaît un retard dans l'exécution des travaux dû à des conditions selon Hamza Mohamed Ali, le coordinateur régional du projet Gouina."Le retard, il est dû principalement aux conditions de financement. Le projet est financé par EZI banque. EZI Banque avait certaines conditions pour le démarrage, c'est à dire les paiements de l'avant démarrage. Ces conditions ont pris du temps pour être satisfaites".

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here