Mali : grève des agents de la santé, 11 nouveaux- nés morts à la maternité de Sogoniko

La grève illimitée des agents de la santé, entamée le 9 mars, est lourde de conséquences. Au total, 11 nouveau-nés ont perdu la vie faute d’assistance de leurs mères au moment de l’accouchement.

Selon l’Inter de Bamako, ces innocents sont morts, non pas parce qu’ils souffraient d’une quelconque maladie, mais par la faute du gouvernement de Modibo Keïta qui a adopté la politique de l’indifférence face à la grève des agents de la santé.

Ils sont morts parce que leurs parents ne sont pas membres de «Ma famille d’abord» qui ne manquent de rien. Ils sont morts parce que leurs parents sont pauvres.

Les maliens jugent incompréhensible que dans un pays qui a inscrit la protection de la femme et de l’enfant comme priorité dans son programme de développement que ces deux couches soient traitées ainsi.


Source : Afrique360

Afrique360

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here