Association pour le développement du cercle de Goundam: Mobiliser plus de ressources pour le développement du cercle

Les responsables de l’Association pour le Développement du Cercle de Goundam(ADCG) ont animé, le samedi 18 mars 2017 à la pyramide du souvenir, une conférence de presse. Le but de la dite conférence, selon son président le Dr Alamir Syna Touré, était d’expliquer aux médias les objectifs et les stratégies de l’Association créée en 1995.

Selon Dr Alamir Syna Touré, l’Association pour le Développement du Cercle de Goundam( ADCG) visent les résultats suivants : les ressortissants et les sympathisants du cercle s’intéressent aux problèmes du cercle, aux problèmes du cercle, concevoir une base de données, répertorier les ressortissants et faire connaitre l’ADCG, répertorier les cadres du cercle à Bamako et leurs domaines respectifs de compétences, créer un espace de concertation des cadres du cercle autour des thématiques du développement économique et social.
L’Association pour le Développement du Cercle de Goundam a été créée en 1995. De sa création à aujourd’hui, l’Association a connu quatre bureaux dont le nouveau mis en place le 21 janvier 2017.

Il est composé de 44 membres représentant les 16 communes du cercle de Goundam. Le programme d’activités du nouveau bureau dont le mandat est de trois ans, est évalué à 37. 060. 000 FCFA répartis entre les 5 domaines prioritaires : le maintien de la cohésion sociale et l’avènement de la paix dans le cercle, le développement économique et social du cercle, la mobilisation des ressources humaines du cercle, des ressources financières et de la visibilité de l’Association.

Selon Dr Alamir Syna Touré a expliqué que dans un contexte de collecte de fonds en pleine évolution, l’Association pour le Développement du Cercle de Goundam doit être active et faire preuve d’innovations face à la tendance actuelle de resserrement des ressources ordinaires et flexibles, et elle doit être plus proactive en étendant sa base de donateurs et, aussi, procéder à des ajustements afin de répondre aux nouvelles demandes.

M.K. D

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here