Centre de formation et de perfectionnement en statistiques : Consolider les acquis de 2016 cette année

Le Centre de formation et de perfectionnement en statistiques (CFP-STAT) a tenu le 20 mars 2017, à l’Hôtel Bouna, la deuxième session ordinaire de son conseil d’administration. C’était sous la présidence du Ministre de l’aménagement du territoire et de la population, Sambel Bana Diallo, non moins président du conseil d’administration. Rapport d’activités et financier 2016, projet de budget 2017 étaient entre autres points inscrits à l’ordre du jour. Ainsi, il ressort que les différentes activités réalisées au cours de l’année 2016 portent sur : les activités de formation initiale; les sessions de mise à niveau; les études et recherche ; la recherche de partenariat; les appuis au système statistique national. Le coût financier s’élève ainsi 195.256.545 FCFA. La subvention de l’Etat s’élève à hauteur de 165.104.045Fcfa, soit 89,5% des dépenses. Le financement extérieur provenant uniquement d FNUAP s’est chiffré à 28.224.000 FCFA. Les dépenses sur fonds propres (frais d’inscription et de scolarité des étudiants) s’élèvent à 1.928.500 FCFA. Il ressort aussi que des difficultés ont été rencontrées en 2016.L’on retient entre autres, des problèmes d’ordre institutionnel qui se situait au niveau du département en charge de l’enseignement supérieur.

Par rapport au budget 2017, le conseil a arrêté une enveloppe prévisionnelle se chiffrant en dépenses et en recettes à la somme de 820.572.000 FCFA.

Le président du conseil d’administration, Sambel Bana Diallo, a invité les administrateurs à consolider en 2017 les acquis et à envisager des actions pour son développement. Pour ce faire, a-t-il dit, le gouvernement envisage la construction d’un siège pour les activités de formation et de recherche conformément à ses missions. Ce qui explique la forte augmentation du budget 2017. En plus, cette année, le Cfp-Stat, dit –il, envisage le recrutement et le démarrage de la formation de la troisième promotion d’élèves techniciens supérieurs de la statistique et la poursuite de la formation de la première promotion des techniciens de la statistique pour permettre au centre de contribuer au développement de la science au Mali.

H.B.Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here