COMMUNE VI: Kaly Laye Diakité désigné Président du Conseil communal du CNJ

Suite à l'affrontement entre le camp de Kaly Laye Diakité dit Kalakass et le camp de Mamadou Moussa Sanogo lors du renouvellement du nouveau bureau du Conseil communal de la jeunesse de la Commune VI (CCJ-CVI), une Commission a été mise en place par le bureau exécutif du Conseil national de la jeunesse du Mali (CNJ-Mali) pour résoudre le problème. Cette Commission composée de quatre personnes, dirigée par Mahamane Ibrahim a donné son verdict en faveur de Kaly Laye Diakité comme nouveau Président de la CCJ-CVI avec 45 membres pour un mandat de trois ans.
C'était lors d'un point-presse, le mercredi 08 mars 2017, au Quartier général du président élu, Faladié Sema, en présence d'une dizaine de jeunes et des membres de ladite commission.
Retenons que cette Commission chargée du dossier du Conseil communal de la jeunesse de la Commune VI (CCJ-CVI) avait comme lourde tâche de mettre en place un bureau consensuel regroupant les différents protagonistes. Ainsi, après les démarches, la Commission chargée du dossier du Conseil communal de la jeunesse de la Commune VI (CCJ-CVI), sous la présidence du Vice-président du Bureau exécutif du Conseil national de la jeunesse du Mali (CNJ-Mali), Mahamane Ibrahim, a élaboré un rapport. Et dans ce rapport, la présidence du CCJ-CVI revient au sieur Kaly Laye Diakité et son rival va présenter la CVI au sein du bureau national du CNJ-Mali.
Le Président de la Commission chargée du dossier du CCJ-CVI, Mahamane Ibrahim a dit que la commission pour résoudre ce problème a utilisé la technique de la vérité et qui était basée sur trois critères: l'écoute, l'analyse et la synthèse. Cette technique, selon lui, a été utilisée pour résoudre les grandes incompréhensions et crises dans le monde avec une transparence totale et des résultats partagés. Aux dires du président de la Commission, lui et ses membres ont d'abord démarché les deux camps, la Police du quartier, la Commission d'organisation des élections, la Mairie, les chefs de quartier pour les écouter et chercher leur avis sur le problème.

A l'issue de cette démarche, le président Mahamane a révélé qu'il a été retenu que le jour du renouvellement du bureau, il y avait 8 candidats pour la présidence et les 6 candidats se sont ralliés au Candidat Kaly, et cela a été soutenu par la police. Ainsi, a-t-il ajouté, les chefs de quartier ont affirmé que la majorité des jeunes étaient favorables à Kaly.

«En écoutant les deux parties, le groupe de Kaly a accepté que le poste qui appartient à la commune VI au sein du bureau exécutif revienne au Groupe de Mamadou Sanogo et que Kaly devienne le Président de la CCJ-CVI et chaque groupe donne 22 personnes pour composer le bureau. Le Groupe de Moussa Sanogo nous a dit qu'il voulait que les deux postes leur reviennent. Alors, notre tâche n'était pas facile, mais il fallait avoir des solutions », a-t-il narré.
Après analyse et synthèse, la Commission a statué en donnant le poste du CCJ-CVI au sein du CNJ-Mali à Sanogo et en choisissant Kaly Laye Diakité comme nouveau président du CCJ-CVI pour ce mandat.
«J'étais choisi pour trancher ce problème dans la transparence et je l'ai fait ainsi. Sinon je suis plus proche de Sanogo que Diakité. Selon les textes, pour être un membre du bureau exécutif il faut avoir une année d'expérience dans le conseil communal de la jeunesse et Sanogo a cette expérience et il sera le représentant du CCJ-CVI au sein du CNJ-Mali. Pour être le président du conseil communal les textes stipulent ainsi qu'il faut avoir une année d'expérience dans la vie associative et Kaly en a également. Donc, il sera le Président du CCJ-CVI pour ce mandat. J'ai dit que chaque groupe donne 22 personnes pour composer le nouveau bureau dans un bref délai», a précisé le président de la Commission.
Face à ce verdict irrévocable, selon le président Mahamane, il a appelé les jeunes des deux camps à la solidarité, l'unité pour faire face aux préoccupations de la CVI, car, selon lui, c'est le seul chemin vers l'épanouissement de la commune.
Le nouveau président du CCJ-CVI, Kaly Laye Diakité, a remercié la Commission pour son travail franc au profit des deux camps. Il a appelé ainsi les jeunes à l'union pour le développement de leur commune. «J'accepte le travail de la commission chargée du dossier du CNJ de la Commune VI. Tout homme qui ose amener le désordre sera puni conformément à la loi. J'assume ma responsabilité en tant que premier responsable du Conseil communal de la jeunesse de la CVI. Nous allons composer le bureau dans un délai bref et tous les quartiers seront représentés désormais dans le bureau du CNJ-CVI. Le texte sera bel et bien appliqué», a-t-il déclaré.
A rappeler que lors des élections pour renouveler ce bureau avant le congrès du bureau national du CNJ-Mali à Bandiagara, l'affrontement entre ces deux camps a causé la mort d'un jeune qui appartenait au camp de Kaly.
Seydou Karamoko KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here