Fédération malienne de football: Le comité transitaire piloté par Sidy Diallo

Après avoir dissout le bureau du comité exécutif de la Fédération malienne de football (FAMAFOOT), le Ministre Housseïni Amion Guindo, était face aux amateurs, les leaders et les dirigeants du football, pour la mise en place du comité provisoire, dans les locaux du stade Ouezzin Coulibaly .
Selon le ministre des Sports, Housseïni Amion Guido, depuis 2013, le football malien traverse une crise sans précédent. Cette crise a survécu à toutes médiations et toutes les décisions de justice. De nos jours, dit-il, la crise a commencé à impacter négativement sur les résultats de nos équipes nationales et de nos clubs. « Elle constitue un problème réel d’ordre public », a affirmé le président de la Codem. Avant d’ajouter que toutes les démarches ont été prises par le gouvernement, à travers le ministère des Sports, auprès de la FIFA pour y trouver une sortie heureuse et durable. Selon lui, ces négociations n’ont pas reçu de réponses favorables. « En exécution de la décision de dissolution de l’organe directeur fédéral et conforment au décret n°98-215/P-RM du 02 juillet 1998 régissant les activités physiques et sportives, j’ai par décision n°2017-0012/MS-SG du 14 mars 2017, mis en place un comité provisoire qui aura pour mission le bon fonctionnement et de rétablir les résultats entre les instances internationales du football ( CAF et FIFA), dans un délai d’un an », précise le ministre.
Pour le nouveau président du comité, M. Sidy Diallo, les membres de ce comité ont l’obligation de s’entendre, car ce qui est en jeu est au dessus de tout. Ce dont il s’agit, c’est le Mali, son nom, son prénom, son prestige, son rayonnement. Et pour cela, nous sommes « debout sur les remparts », dans les travées, dans les gradins, déterminés à sauver le football malien.
« Nous sommes venus à vous, non comme des messies, des surhommes ou des magiciens, mais des simples Maliens conscients que nous sommes en capacité de surmonter cette crise », précise M. Sidy Diallo.
Pour lui, « ensemble nous pouvons y arriver, nous allons y arriver par ce que nous sommes issus d’un peuple et d’une histoire d’hommes aussi fiers que clairvoyants, aussi rigoureux que sages…», a conclu Sidy Diallo.
Karamoko Dembélé (stagiaire)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here