Crise de football en République très, très démocratique de Leidy-Weltare/M’Bendiadougou

31

Amis lecteurs de Weltarè Matin. Vous avez pu lire dans les médias locaux, la lettre de la FIFA qui suspend la Fédération Weltaréene de Football de toutes activités liées au football dans la république très très démocratique de Leidy-Weltarè. Cette suspension est la suite logique de la dissolution de cette même Fédération par le Ministre des Sports de la République très très démocratique de Leidy-Weltarè/M’bendiabougou.

Dans sa parution numéro 002 du 29 janvier 2016, Weltaré Matin avait publié un article qui relatait les angoisses, la peur du lendemain, le désespoir surtout de quatre jeunes Footballeurs de ce beau Pays, qui venaient juste d’être sacrés à la fois Champions d’Afrique des Cadets et vice-champion du monde de la même catégorie. Ils avaient peur pour leur avenir car le même Ministre cité plus haut, avait levé son épée de Damoclès dans la perspective d’une dissolution de la Fédération Weltaréene de Football. Puisqu’il a fini par fouler au sol l’honneur des Sportifs weltaréeens en faisant suspendre le Football de son Pays par la FIFA, nous avons retrouvé ces quatre jeunes gens qui nous livrent à nouveau, leur cri d’alarme… Il s’agit de N’golo Diarra, Hamady Diallo, Hakrou Kéïta et OuldBaharein.Voici le récit de leur nouvel entretien :

N’GOLO : L’an passé à cette même époque, nous avions eu peur de devenir des victimes expiatoires d’une tentative du Ministre des Sports de dissoudre la Fédération Weltaréene de Football ; ce qui aurait pu aboutir à la suspension du Football de notre pays par la FIFA. Le même Ministre vient de prendre la lourde responsabilité de concrétiser cette suspension après avoir fait croire à tout le monde que cela ne pouvait pas nous arriver. Qu’en penses-tu toi, Hamady ?

HAMADY : Les raisons sont simples chers amis. L’an passé, nous étions fraichement sacrés champions d’Afrique cadets et vice- champions du monde. Ajouter à cela, les brillantes prestations de nos aînés juniors sur le plan continental et mondial. Cette année, nous avons changé de catégorie et venons juste d’être éliminés de la CAN des Juniors 2017. Il s’avère également qu’un des plus populaires Clubs de Football du Pays, le Stade, est également éliminé au premier tour des Champions League. Le Ministre qui a certainement des problèmes avec le Bureau Fédéral en place, a jugé le moment opportun pour concrétiser sa basse besogne. Selon lui, après toutes ces disqualifications, personne ne réagirait contre cette mesure aussi impopulaire que cela puisse être… Il avait pourtant rassuré ses camarades du Gouvernement, que le Pays ne risquait aucune sanction de la part de la FIFA. Il est vrai que nos gouvernants ne sont là que pour prendre des ”glorioles” chaque fois qu’une équipe nationale ramène un LAURIER. N’en déplaise au Peuple, la solidarité gouvernementale est là, même sur un mensonge avéré de la part d’un collègue. Pauvre Peuple.

HAKROU : Moi, je ne comprends pas grand-chose peut-être, mais je ne vois aucune utilité à dissoudre un Bureau Fédéral dont le mandat échut dans six ou sept mois, tout en prenant le risque de faire suspendre son pays de toutes les compétitions internationales. Ce qui m’inquiète maintenant, sans nos primes de match et le maigre salaire que nous donnent nos clubs, qu’est-ce qu’on va devenir ?

OULD : Moi non plus, je ne comprends rien à cet acharnement du Ministre contre le Bureau Fédéral qu’il vient de dissoudre. Mais j’ai appris qu’il en veut plutôt à la personne du Président de ce Bureau. Pour quelle raisons ? Va, savoir.Il ne nous reste plus qu’à nous exiler par nos moyens, au risque de connaitre toutes les affres de l’aventure…

N’GOLO : Hamady, c’est toi le plus érudit et ton père est le plus proche du milieu des dirigeants de Football, peux-tu nous édifier encore sur cette histoire, à mon avis, grotesque.

HAMADY : Ce qui me fait mal dans cette histoire, c’est le fait que nos jeunes frères, les Cadets d’aujourd’hui, qualifiés pour la prochaine CAN au mois de Mai 2017, risquent de se voir remplacés par un autre pays, suite à notre suspension par la FIFA, conséquence aggravée de la bêtise d’un Ministre. Qu’ont-ils pu faire pour mériter d’être évincés par la faute des Adultes immatures…Quant à la cause réelle de cet égarement, mon père m’a dit que c’est l’ARGENT. Il se souvient que le Ministre avait soumis au Gouvernement un projet de création d’un fonds au sein de son département, pour recevoir toutes les sommes allouées aux différentes Fédérations sportives que lui se ferait le plaisir de distribuer à sa guise. Il s’agissait plutôt des fonds reçus par le Football étant donné que les autres n’en ont presque pas. Il a dû déchanter ; car la FIFA ne donne de l’argent à aucun état dont la Fédération est affiliée à son Organe. Ce projet alors, fut enterré. Son acharnement contre la personne du Président de la Fédération Weltaréene de Football est la résultante du refus de ce dernier à lui octroyer les fonds de la FIFA devant servir au développement du Football par le financement des formations et stages des Entraineurs, Arbitres et autres charges de fonctionnement de l’Administration du Bureau Fédéral…

Sur les écrans de la télévision nationale, monopole des hommes de l’état dont la déontologie ne permet pas de montrer deux adversaires en contradiction, le Ministre a fait croire qu’il savait tout et qu’il détenait la vérité. Un grand homme a pourtant dit : “ Qui conque prétend détenirle savoir et la raison, s’expose au risque de prendre dans la figure, l’éclat des rires de Dieu “

LeidyWeltarè/Mbendiadougou, vient de prendre en tout cas un coup de massue derrière la tête avec cette suspension de son Football par la FIFA

Que Dieu protège notre pays qui essaie de se sortir des dédales de l’insécurité pour mettre un terme à notre statut de pays sous tutelle. Avions-nous besoin d’ouvrir un autre front maintenant ?

Propos recueillis par ALMOUDO ALBARKA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here