LES PUR SE PRONONCENT SUR LA FEMAFOOT : “Un groupuscule d’individus ne peut pas prendre le Mali en otage”

Le président des Partis unis pour la République (Pur), coalition politique du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, a réagi sur la crise de la Fédération malienne de football (Fémafoot). Selon le président des Pur, Dr. Abdoulaye Amadou Sy, la décision de dissolution du bureau fédéral était nécessaire pour la refondation du football.

Deux semaines après dissolution du bureau exécutif de la Fédération malienne de football, les Partis unis pour la République (Pur) sont montés au créneau pour réaffirmer leur soutien à leur camarade Housseini Amion Guindo alias Poulo, ministre des Sports.
“Nous sommes désolés de cette situation au sien de notre sport roi qui n’aurait pas dû durer. Depuis trois ans, notre pays est pris en otage par un groupuscule d’individus qui ne travaillent que pour eux-mêmes…”, soutient-il. Toutes les couches socioprofessionnelles sont intervenues pour une résolution à l’amiable de cette crise sans succès, ajoute-t-il.
A en croire le président des Pur, Dr. Abdoulaye Amadou Sy, la première Dame a été mise à contribution pour la circonstance. “Le président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé, l’ancien président de la République, Dioncounda Traoré, les chefs coutumiers de Bamako, les leaders religieux et même la société civile sont intervenus dans cette crise. Nous pensons que les acteurs n’ont pas agi dans le sens de l’intérêt commun. Le Mali est au-dessus de tous…”
Pour lui, si l’ancien bureau exécutif travaillait pour le développement du sport, il devait lui-même prendre l’initiative de démissionner pour incapacité notoire à résoudre le problème pour lequel il est élu. “L’entente entre tous les fils est au-dessus de tout le monde. La décision du ministre était nécessaire et important pour la refondation du sport. Les Pur soutiennent sans réserve le ministre…”
La Fifa n’est pas opposée au Mali, dit-il, ajoutant que notre pays s’est engagée auprès de l’organisation internationale du football. “Les autorités compétentes trouveront les moyens nécessaires pour aplanir les divergences avec la Fifa et tirer les leçons du passé. Ce n’est pas la première fois dans le cadre du sport que le ministre intervienne pour mettre de l’ordre dans les fédérations. Le cas de la Fédération équestre est récent”, commente-t-il.
S’agissant de la Commission de normalisation, le président des Pur assure que l’équipe installée est une mosaïque à l’image de notre pays, le Mali d’un Peuple, d’un But et d’une Foi. “Elle va se battre pour les intérêts du Mali”.
Bréhima Sogoba


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here