2ème édition de la Journée de la Femme Rurale : L’accès aux intrants agricoles au cœur des préoccupations

30

Le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Dr Nango Dembélé, a présidé le 20 mars dernier à Fana, la cérémonie d’ouverture des activités de la 2ème édition de la Journée de la Femme Rurale. Le thème de cette année portait sur la “ problématique de l’accès de la femme rurale aux intrants agricoles”.

Initiée par le Syndicat Nationale de la Production (SYNAPRO), la rencontre a réuni le Président Directeur Général de la CMDT, Baba Berthé, le président de l’APCAM, Bakary Togola, le Secrétaire général du SYNAPRO et la délégation du ministre de l’Elevage et de la Pêche.

D’entrée de jeu, le ministre Nango Dembélé a reconnu le rôle important que la femme joue dans le développement socio-économique du pays. Selon lui, la poursuite de la subvention des intrants agricoles relève de la volonté du président de la République  Ibrahim Boubacar Keita.

Pour lui, la célébration de la Journée de la Femme du secteur du développement Rural doit être pérennisée en raison de la participation  de la Femme Rurale au développement local.

« Je rends un vibrant hommage aux femmes du secteur du développement Rural pour la valeur ajoutée qu’elles apportent aux productions végétales, animales, halieutiques et aquacoles au Mali, au niveau des maillons de la transformation et de la commercialisation », a souligné Dr Nango Dembélé. Avant de rappeler que dans le cade du Projet d’Intensification de la Pisciculture, 23 femmes bozos ont bénéficié déjà d’alevins, de l’aliment poisson et de cages flottantes pour mener à bien cette activité sur un programme de 100 cages flottantes sur le lac de Sélingué et sur le Bani à Bla et San.

« Dans les sous-secteurs de  l’élevage et de la pêche,  les femmes interviennent principalement dans les filières  lait et poissons.  C’est pourquoi, la problématique de l’accès de la femme rurale aux intrants agricoles est une préoccupation de mon département », a indiqué le  ministre de l’Elevage et de la Pêche.

Pour joindre l’acte à la parole, le ministre de l’Elevage et de la Pêche, Dr Nango Dembélé, a remis une tonne de semences et intrants agricoles aux femmes. Ensuite, des attestations de reconnaissance ont été décernées au ministre Nango Dembélé et au président de l’APCAM, Bakary Togola.

Adama Dao


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here