Braquage à Monaco : quatre personnes interpellées

45

Le montant du butin de l’attaque, qui s’est déroulée vers 16 heures, est inconnu pour le moment. Mais il a été en partie récupéré.

C’est un braquage spectaculaire qui s’est produit samedi, en plein après-midi au cœur de la principauté de Monaco. C’est le moment qu’ont choisi trois hommes, attendus par un complice dans une voiture, pour braquer la bijouterie Cartier. Le montant du butin, tout comme les circonstances précises du braquage qui n’a pas fait de blessés, n’ont pour l’instant pas été communiqués. L’attaque s’est déroulée vers 15 h 40, place du Casino, dans le luxueux centre du quartier de Monte-Carlo qui abrite le célèbre établissement de jeux de la principauté.

Trois personnes ont été interpellées samedi soir en France et à Monaco dans le cadre de l’enquête sur ce braquage et une grande partie du butin a été récupérée, a-t-on appris dimanche de sources proches de l’enquête. Deux personnes ont été interpellées à Monaco et une autre, interpellée à Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes), a été placée en garde à vue à Nice, a-t-il été précisé. « On ne sait pas si c’est un membre du commando ou pas, mais il présente des similitudes, on va essayer de déterminer son rôle exact », a indiqué une source proche de l’enquête. Un premier homme avait déjà été interpellé samedi après-midi peu après le braquage. Les deux autres interpellations ont eu lieu grâce au maintien du dispositif policier prolongé tard dans la nuit, a précisé une source. Le parquet de Nice doit faire un point de presse sur cette affaire lundi.

Cartier déjà visé

La célèbre marque de luxe Cartier a déjà été la cible de braqueurs sur la Côte d’Azur : il y a un peu moins de deux ans, en mai 2015, quelques jours avant l’ouverture du Festival de Cannes, la boutique Cartier de la Croisette avait été dévalisée. Un homme dissimulé derrière un masque de personne âgée et armé d’un pistolet-mitrailleur avait réussi à pénétrer en fin de matinée dans la boutique, malgré le sas et la présence d’un vigile. Le malfaiteur avait ensuite fait entrer deux complices aux visages masqués par des écharpes, tandis qu’un quatrième homme faisait le guet à l’extérieur. Les voleurs étaient repartis avec des bijoux et des montres dans une mallette en cuir souple et un sac de la bijouterie, d’une valeur estimée à 17,5 millions d’euros.

Les braquages à main armée de bijouteries sont peu fréquents à Monaco, pourtant une haute place du luxe. En 2012, tout de même, quatre Lituaniens armés avaient dérobé une cinquantaine de montres de collection, pour un montant total avoisinant les 200 000 euros, dans une bijouterie de la principauté. Arrêtés par la suite, ils ont été condamnés depuis à des peines allant de 5 à 13 ans de prison.

Publié le 25/03/2017 à 18:43 | Le Point.


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here