CAN 2017 de Maracana : Le Mali abritera LA 6è edition

50

Dans la perspective de la CAN 2017 de maracana que notre pays abritera en août, la Fédération malienne de maracana et disciplines associées (FMADA), en partenariat avec la Fédération internationale de maracana association, (FIMAA), a organisé un séminaire, du 23 au 25 mars dernier, dans un hôtel de la place. La rencontre était présidée par le président de la Fédération internationale de maracana association, Bleu Charlemagne, en présence du président de la FMADA, Mamadou Dipa Fané et des présidents des fédérations de maracana du Togo (Bafaï Etienne), du Niger (Maguizo Saadou) et du Gabon, (Obame André). Dans son allocution d’ouverture, le président de la FIMAA, Bleu Charlemagne, indiquera que le choix porté sur le Mali pour abriter la 6è édition de la compétition est un geste de solidarité du monde du maracana à l’égard de notre pays. «Le Mali a été choisi, depuis septembre 2016 à Ouagadougou, pour abriter la 6è édition de la Coupe d’Afrique de Maracana. Nous avons choisi le Mali, parce que nous estimons que le Mali a besoin d’un devoir de solidarité, par principe africain. Nous savons tous ce qui se passe au Mali depuis 2012 et nous savons aussi tous les efforts déployés par les autorités depuis l’éclatement de la crise. Tous les 54 pays africains sont solidaires du Mali. Le Mali est une belle terre qui appartient à nous tous. La grande famille des maracaniers réaffirme son soutien sans faille au peuple frère du Mali», dira Bleu Charlemagne. «Au nom de la famille du maracana africain, je remercie les autorités maliennes pour avoir accepté l’organisation de la CAN 2017», conclura le premier responsable de la Fédération internationale de maracana association. A l’instar du président de la FIMAA, le président de la Fédération malienne de maracana et disciplines associées, Mamadou Dipa Fané, insistera également sur la solidarité des maracaniers à l’endroit du Mali. «Notre pays, a, certes, connu une crise sécuritaire et politique douloureuse qui a pu effrayer à l’intérieur, comme au-delà de nos frontières. Mais, grâce à l’immense solidarité africaine, internationale et aussi interne, le pays est en train de se remettre de ses affres et de retrouver son état normal», soulignera-t-il, avant d’adresser ses remerciements aux autorités pour avoir accepté l’organisation de la prochaine CAN au Mali.

S. S. KAMISSOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here