CEDEAO : l’autoroute Lagos-Dakar et la boucle ferroviaire en quête de financements

Les experts de la CEDEAO viennent de finaliser les travaux de structuration en partenariat public privé (PPP) ainsi que les mécanismes de garanties des projets prioritaires du Programme communautaire de développement (PCD). Il s’agit notamment de l’autoroute Lagos-Dakar, la boucle ferroviaire ouest-africaine et la création d’une nouvelle compagnie maritime régionale. La prochaine étape sera la mobilisation des financements à travers une table ronde des bailleurs de fonds pour accélérer la réalisation de ces projets stratégiques pour le renforcement de l’intégration sous-régionale.

Le programme communautaire de développement (PCD) de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) avance bien. L'organisation sous-régionale entend accélérer la mise en œuvre de ses projets prioritaires et dans ce cadre. Les experts de la Commission ainsi que les représentants des institutions financières internationales notamment la BIDC, la Banque d'investissement et de développement de la CEDEAO, viennent de se réunir à Lomé au Togo pour mettre la touche finale au processus de structuration en partenariat public privé (PPP) et des mécanismes de garanties des projets prioritaires identifiés dans le cadre du PCD.

Les participants à la rencontre ont ainsi échangé sur les voies et moyens devant permettre d'avancer les chantiers et ont surtout axé leurs échanges sur la préparation de la prochaine table ronde des bailleurs de fonds afin de mobiliser les financements nécessaires à la réalisation de ces projets structurants.

Au nombre de ces projets, celui relatif à la construction de l'autoroute Lagos-Dakar en deux phases dont la première concernera l'axe Abidjan-Lagos, longue de 1028 km, et la seconde, l'axe Abidjan-Dakar, sur une longueur de 3000 km. Le programme comprend également la réalisation du projet de la boucle ferroviaire Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Dori-Abidjan, et le projet ferroviaire Ouangolodougou-Bamako.


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here