Conférence d’Entente Nationale : La C.M.P s’engage pour une participation de qualité

44

La Convention de la Majorité Présidentielle (CM.P) affûte ses armes pour apporter un soutien visible et digne de l’envergure des ambitions du Président de la République. Face aux épreuves et aux nombreux défis à relever, les leaders de la C.M.P n’entendent pas baisser les bras. Au contraire, ils engagent la réflexion. Au cours de deux jours d’assises (25 -26 mars) au Grand hôtel de Bamako, les acteurs politiques et leaders de la Majorité Présidentielle, ont renouvelé leur engagement total à la tenue et à la réussite de la Conférence d’Entente Nationale (CEN) qui débutera aujourd’hui 27 mars.
Dans l’optique d’assurer une bonne participation à la Conférence d’Entente Nationale et de conforter l’action gouvernementale, les partis politiques membres de la Convention de la majorité présidentielle (CMP), ont tenu les 25 et 26 mars derniers au Grand Hôtel de Bamako, ses toutes premières assises. Les communications ont porté sur l’Accord pour la paix et la Réconciliation nationale, la Conférence d’entente nationale (CEN), les réformes institutionnelles et la stratégie électorale de la CMP.
Présidée par le président de la CMP, Dr Bocary Tréta, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des représentants du président de la République et du premier ministre, du Directeur exécutif de la CMP, Nancouma Keïta, du président du Conseil économique ,social et culturel, Dr Boukassoum Haïdara, et plusieurs membres du gouvernement.
Egalement, plusieurs responsables de partis politiques, membres de la CMP ont honoré de leur présence, les premières assises de la CMP. Parmi lesquels le président du MPR, Dr Choguel Kokalla Maïga, Me Mountaga Tall du CNID, Pr Younouss A. Dicko (RDS), Blaise Sangaré (CDS), Ibrahim Boubacar Ba (UMRDA), Bandjougou Diawara (APDM Equité), Housseyni Amion Guindo CODEM, Ismael Sacko (PSDA), Amadou Goïta du PS yélé coura, et beaucoup d’autres responsables politique et administratif.
Précisons d’entrée de jeu que ses premières assises se tiennent à la veille de la tenue de la conférence d’entente nationale qui s’ouvre aujourd’hui, 27 mars 2017 à Bamako.
Lesdites Assises ont été mises à profit par la CMP pour réaffirmer son engagement pour une participation de qualité à la CEN. Son objectif est de créer un espace d’échange, d’appropriation et d’harmonisation, par les cadres techniques et politiques de la CMP, des stratégies électorales de la CMP, de la Conférence d’entente nationale et des réformes institutionnelles initiées par le président de la république et le gouvernement Malien.
Ces assises coïncident aussi avec le 26ème anniversaire des événements de 26 mars 1991. À cette occasion, Bokary Tréta, dans ses propos a rendu un hommage à l’engagement et au sacrifice de tous les patriotes qui ont œuvré pour l’avènement et l’ancrage de la démocratie dans notre pays.
C’est le lieu en effet, selon lui, d’engager la réflexion et d’inviter à la convergence, les acteurs qu’ils sont, ayant en charge les destinées de notre nation. « En effet, face aux épreuves endurées et aux défis qui s’amoncèlent, d’une part, et face aux fortes interpellations et attentes légitimes de nos concitoyens d’autre part, notre responsabilité d’acteur politique et leader de la majorité est à la croisée des chemins dans un contexte de défiance sécuritaire et de demande sociale très exacerbée », a-t-il déclaré.
Il poursuivra que la Majorité politique, solidairement engagée et résolument déterminée à « apporter un soutien lisible et visible au Chef de l´Etat et à l´action gouvernementale » en toutes circonstances, la Convention de la Majorité présidentielle se doit de s’impliquer davantage, intellectuellement et politiquement, dans la recherche active de solutions rapides à toutes les grandes questions qui se posent à notre Nation.
Pour les deux jours de travaux, il a suggéré aux Chefs de partis, élus, les cadres techniques et politiques de la CMP, à engager la réflexion et d’échanger leurs approches et stratégies sur l’urgence à dégager des solutions idoines aux grandes problématiques qui préoccupent le peuple malien.
Mountaga DIAKITE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here