Convention de la majorité présidentielle : Pour un soutien lisible et visible au chef de l´Etat et à l´action gouvernementale

31

Ce fut un véritable cadre d’échanges, d’appropriation et d’harmonisation des stratégies électorales de la CMP, de la Conférence d’entente nationale et des Réformes institutionnelles initiées par le président de la République et le gouvernement

Premières du genre, les assises de la CMP se sont tenues en grande pompe les 25 et 26 mars 2017 au grand Hôtel. Présidée par le Dr Bocari Tréta, président de la CMP, non moins président du RPM, ces assisses ont regroupé tous les cadres du regroupement : ministres, chefs de partis, députés et élus communaux, cadres techniques et politiques des partis se sont mobilisés à formuler en toute cohérence des propositions solidaires dans la recherche des solutions aux problèmes de la nation.
La cérémonie d’ouverture a regroupé, autour du président Bocari Tréta, le président d’honneur, Boulkassoum Haidara, le vice-président Abdel Karim Konaté, le secrétaire exécutif, Nankouma Keita, la présidente du mouvement des femmes de la CMP, Mme Diawara Aichata Lydi Touré, le président de la jeunesse RPM, l’honorable Moussa Timbiné, entre autres.
Il s’agissait pour les responsables de la Convention de la majorité présidentielle, au-delà de l’appropriation des concepts et l’harmonisation des positions sur l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d´Alger, sur la Conférence d’entente nationale, le Référendum et les échéances à venir, de renforcer la cohésion du regroupement du soutien à IBK et de proposer au gouvernement des pistes de solutions pour faire face à l’escalade de la demande sociale, singulièrement dans les secteurs de l’éducation et de la santé.
Dans son discours d’ouverture, le président de la CMP, Bocari Tréta a tout d’abord rappelé que la Convention pour la majorité présidentielle est une majorité légitime et solidaire en parfaite phase avec les concitoyens. Dont les profondes aspirations sont et restent pour la CMP un challenge. « Notre rôle, notre devoir d’acteurs de la Majorité n’est pas de subir mais d’agir.
Il ne s’agit point de faire la politique de l’autriche, ni d’être fermés ou de faire fi de la réalité qui hélas nous interpelle. Il s’agit simplement pour nous d’être à l’écoute de notre peuple, celui-là même qui a fait confiance au président IBK que nous soutenons, d’être à l’écoute des Maliens qui ont fait largement confiance en nos partis avant-hier aux législatives et à l’écoute de ce peuple qui leur a fait confiance hier tout près lors des communales », a souligné le président de la CMP.
La Majorité politique, selon son président, est solidairement engagée et résolument déterminée à « apporter un soutien lisible et visible au chef de l´Etat et à l´action gouvernementale » en toutes circonstances. « La Convention de la majorité présidentielle se doit de s’impliquer davantage, intellectuellement et politiquement, dans la recherche active de solutions rapides à toutes les grandes questions qui se posent à notre Nation », a-t-il conclu.
Rappelons que les assises de la CMP se sont déroulées en deux jours à travers des présentations en plénière. La première journée, celle de samedi, était consacrée aux présentations sur les grands thèmes d’actualité. La journée du dimanche était consacrée aux travaux des groupes sanctionnés par des recommandations.
Les présentations ont porté sur trois importantes communications : Une communication sur l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali a été présentée par Pr Younous Hamèye Dicko, ancien ministre et président du parti RDS. La seconde communication, présentée par le ministre Hammadou Konaté avait trait à l’état de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation. Quant à la troisième communication également présentée par le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, elle a porté sur la Conférence d’entente nationale, les enjeux et les défis.
Daniel KOURIBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here