Création de 20 nouveaux villages agricoles au Mali : Le Programme permettra la réalisation de 3 000 logements économiques, l’aménagement de 60 000 hectares et la création de 3 000 emplois directs et 21 000 emplois indirects

36

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique nationale de Développement Agricole et cela en vue de faire du Mali, une puissance dans ce domaine, les plus hautes autorités du pays ont décidé de la création de 20 nouveaux villages agricoles au Mali. Ce programme permettra la réalisation de 3 000 logements économiques, l’aménagement de 60 000 hectares et la création de 3 000 emplois directs et 21 000 emplois indirects. D’où l’importance à elle accordée par les autorités du pays, qui lors du Conseil des ministres du mercredi 22 mars 2017, ont convenu d’une communication sur la note conceptuelle de la création des 20 Nouveaux Villages Agricoles au Mali.

Faut-il le rappeler, un nouveau village Agricole est un espace géographique contenant, notamment des infrastructures de développement des secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de la foresterie, de l’agro-industrie et des équipements socio-économiques de base.  Des habitats répondant aux normes hygiéniques y seront réalisés pour accueillir des jeunes hommes et femmes en quête d’emploi. Ils seront des agents économiques «certifiés» par l’exploitation des terres aménagées qui leur seront affectées de façon sécurisée. Aussi, les Nouveaux Villages Agricoles seront dotés en services sociaux de base, comme des adductions d’eau potable, de structures sanitaires, éducatives et des lieux de Culte. Il y aura aussi  des équipements marchands, sans oublier les unités de transformations de produits agricoles.

Il importe de souligner que le Programme de Nouveaux villages Agricoles a pour objectif d’améliorer la productivité et la compétitivité dans le secteur  avec l’ambition de diversifier, d’intensifier et de moderniser les systèmes de production. Et cela, en assurant leur connexion avec les autres secteurs et en tenant compte de la dimension environnementale dans le contexte du changement climatique. Il porte sur la création d’au moins 20 nouveaux villages Agricoles dans les zones à fort potentiel aménageable du pays. Il s’agit notamment de la zone Office du Niger, du Moyen Bani, du Sélingué-Sankarani, du Lac Faguibine, de Taoussa, de Manantali, de Térékolé, de Kolominé, du Lac Magui et de Sourou.

Ainsi, la création des nouveaux villages Agricoles contribuera à la modernisation de l’Agriculture malienne en apportant des réponses à certaines contraintes et défis du secteur, liés notamment à la dépendance aux aléas climatiques, à la fluctuation des prix et à l’instabilité des revenus. Le Programme permettra la réalisation de 3 000 logements économiques, l’aménagement de 60 000 hectares et la création de 3 000 emplois directs et 21 000 emplois indirects. Il sera financé par l’Etat, les partenaires techniques et financiers et le secteur privé.

Indiquons que la réalisation de ces Nouveaux Villages Agricoles s’appuie sur le potentiel national en terme d’eau de surface et souterraine. Elle est dictée aussi par une croissance démographique et surtout par la jeunesse de la population confrontée au chômage et à la pauvreté.

La mise en œuvre du programme permettra de conforter la place de l’agriculture dans la création des richesses et de l’emploi et apportera des réponses idoines aux défis majeurs de notre Agriculture. En d’autres termes, la création de ces 20 Villages Agricoles permettra  de moderniser tout le système de production agricole par une maitrise de l’eau, la promotion des variétés adaptées, le développement de l’agro-industrie et une meilleure gestion des risques.

Retenons enfin que le secteur agricole occupe près de 80% de la population active et contribue à plus de 41% au produit national brut. Ainsi, il est connu de tous que le développement durable du Mali ne saurait se réaliser sans la valorisation d’une telle potentialité. C’est pourquoi les plus hautes autorités du pays ont choisi l’Agriculture comme moteur de la croissance économique et de la lutte contre la pauvreté. Alors, vivement une bonne mise en œuvre de ce programme de 20 nouveaux villages agricoles pour l’Honneur et le Bonheur des Maliens.

Dieudonné Tembely

[email protected]


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here