Droit des personnes handicapées en Afrique : La FAPH pour un plan stratégique au plan continental

121

Un ambitieux plan stratégique sur une période de cinq ans a été élaboré par la Fédération africaine des personnes handicapées. Il s’agit ainsi d’impulser une politique ouest-africaine pertinente, efficace et efficiente dont les impacts positifs contribueront à améliorer la qualité de vie des personnes handicapées.
Les rideaux sont tombés, le vendredi 24 mars dernier à l’Hôtel Laïco El Farouk, sur l’atelier consultatif sous-régional sur la planification stratégique pour la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRDPH). L’atelier est une initiative du Forum africain des personnes handicapées (FAPH) et la Fédération ouest-africaine des personnes handicapées (FOAPH) en collaboration avec la Fédération malienne des personnes handicapées (FEMAPH).
La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire Hamadoun Konaté. C’était en présence du représentant de la FAPH, M. Ayassou Komivi, du président de la Fédération ouest-africaine des associations des personnes handicapées, du président de la FEMAPH, non moins vice-président de la FOAPH. Moctar Ba, du directeur adjoint du PNUD, Maleye Diop, des représentants des fédérations nationales d’organisations de personnes handicapées, entre autres.
Dans son mot de bienvenue, le président de la FEMAPH dira que la rencontre de Bamako est un évènement historique. Selon lui, c’est une question de développement en ce qu’il traite de la mise en œuvre de la convention relative aux droits des personnes handicapées, un sujet qui porte sur l’emploi et l’employabilité des personnes handicapées en Afrique.
Pour sa part, le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire a souligné que la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRDPH), adoptée en 2006, permet de garantir les intérêts stratégiques des personnes handicapées et la jouissance de leurs droits économiques, sociaux et culturels.
Hamadoun Konaté rassuré que le Mali fait de la mise en œuvre de la CRDPH, une priorité et que cela constitue une préoccupation majeure pour son département. « Le Mali est dans cette dynamique avec l’adoption en octobre 2015 par le Conseil des ministres, de son Plan stratégique pour la promotion socioéconomique des personnes en situation de Handicap 2015-2024. La loi de protection des droits des Personnes en situation de handicap est en cours d’adoption », a confié le ministre Konaté avant de lancer un appel à tous les partenaires ainsi qu’à l’Organisation régionale pour faciliter la mobilisation des ressources nécessaires à la réalisation de ce vaste chantier.
Daniel KOURIBA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here