Enseignement supérieur : ENI-ABT tient la cadence

Avec un effectif global de 1635 étudiants repartis entre les différents programmes d’enseignement, l’Ecole Nationale d’Ingénieure- Abderhamane Baba Touré est sur une bonne lancée pour réussir une année académique normale
L’Ecole nationale Abderhamane Baba Touré a tenu en fin de semaine la 7ème session dite budgétaire. Ce qui a permis à cet établissement d’enseignement supérieur de revoir son budget à la hausse. Celui-ci est estimé à 2 305 000 000 FCFA. Il représente à peu près le double de celui de l’année dernière. Cette augmentation s’explique par la capacité de l’école à mobiliser ces fonds propres ainsi que par l’accompagnement financier de la Banque Mondiale (BM).
Pour continuer à engranger des succès, l’Eni-Abt avait signé en novembre 2016 avec le ministère de l’Enseignement supérieur, un contrat de performance au titre de l’année académique 2016-2017. Sachant bien que ce contrat sera évalué dans les prochains mois à venir, l’école s’est fixée un certain nombre d’objectifs mentionnés dans ledit contrat.
Dans le même ordre d’idée, l’Eni-Abt a effectué sa rentrée académique 2016-2017 en novembre 2016. De cette date à nos jours, les cours se déroulent normalement, sans aucune interruption. Le recrutement a concerné les différentes filières, à savoir : la Licence, la Licence professionnelle et le Master. Ces niveaux d’étude ont fait l’objet d’une adoption par le Conseil de perfectionnement et ont été approuvés par le Conseil d’administration. Le recrutement a concerné les cycles d’Ingénieur et de technicien supérieur. Le nombre d’étudiants recrutés est de 674.
Au niveau des ressources humaines, l’Eni-Abt dispose d’un personnel enseignant de 70 personnes dont 45% sont des assistants avec ou sans doctorat. Ce chiffre englobe aussi le personnel technique et administratif et le personnel contractuel. L’école, à travers le projet PADES a bénéficié d’équipements de pointe pour son laboratoire. C'est grâce à ce même accompagnement que le nouveau bâtiment a été construit sur le BSI. Celui-ci étant déjà opérationnel, il compte 6 salles de classe, 2 laboratoires, 2 salles multifonctionnelles, des bureaux dotés de toutes commodités.
Toujours, à travers le projet PADES, l’Eni-Abt a été retenu pour la construction du siège de la Direction générale de l’enseignement supérieur et de la Recherche scientifique à Bamako. Elle a également en charge la construction du département de l’élevage et de la santé animale à l’université de Ségou. L’équipement de ces structures ainsi que le renforcement des capacités des enseignants et l’initiation des étudiants à l’exécution de toutes les phases sont également pris en charge par le PADES.
Soulignons que les travaux de ladite session étaient dirigés par le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le Pr Drissa Diallo. Elle s’est déroulée en présence du directeur général de l’Eni-Abt, Dr Mamadou Sanata Diarra et l’ensemble des administrateurs. L’examen du procès-verbal de la 6ème session ; le point d’exécution des recommandations de la même session ; le rapport d’activités 2015-2016 ; le compte de gestion de la même période ; le projet de programme d’activités 2017 et le projet de budget 217 étaient au menu de cette session.
Diakalia M. Dembélé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here