Journées nationales de la courtoisie sur la route : Pour sauvegarder la vie des piétons

53

Ils sont 125 à avoir perdu la vie dans la circulation en 2015 à cause de la discourtoisie des usagers de la route
Dans le but de concrétiser la vision du Président de la République son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keita, de sécuriser les usagers de la circulation routière, le ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, à travers l’Agence nationale de la sécurité routière, a organisé les 24 et 25 mars 2017, la septième édition des Journées nationales de la courtoisie sur la route, sous le thème : « Le respect des passages piétons ».

Le coup d’envoi de ces journées nationales commémoratives de la courtoisie sur la route a été donné par le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Traoré Seynabou Diop, devant son département. Elle avait à ses côtés plusieurs membres de son cabinet et le Directeur général de l’ANASER, le chef d’escadron Mamadou Sidiki Konaté. Pendant plus d’une heure d’horloge, le ministre et les membres de la Commission nationale de la sécurité routière ont expliqué la bonne morale et le bon comportement aux usagers de la route envers les piétons.

Rappelons que Mme le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, s’est toujours montré soucieuse de la bonne exécution de la vision du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita de bien sécuriser tous les usagers de la route. C’est pourquoi, dès son arrivée à la tête de ce département, elle a fait de son cheval de bataille, l’amélioration du réseau routier du Mali avec l’aménagement des passerelles, ainsi que le renforcement des marquages au sol, notamment des passages piétons.

Ce dispositif de sécurité doit être appréhendé, a déclaré, Mme le ministre de l’Equipement, dans son message à l’occasion de ces journées nationales. Le thème de cette édition met l’accent sur la protection des piétons qui éprouvent toutes les difficultés à se déplacer sur les passages piétons et qui le plus souvent, ignorent que ces passages leur sont réservés, a-t-elle regretté. Par ailleurs, les passerelles qui enjambent certaines artères principales ne sont pas fréquentées, à hauteur de souhait, a-t-elle déploré. L’absence de passages piétons et de passerelles, la proximité de la police reste un atout que les piétons désireux de traverser la route, doivent exploiter, a estimé Mme Traoré Seynabou Diop

Pour sa part, le Directeur général de l’ANASER a expliqué que selon les statistiques, la discourtoisie a été la source de plusieurs cas d’accidents de la circulation routière au Mali. A cet effet, il a invité les usagers de la route à être courtois surtout envers les passagers piétons pour pouvoir éviter des accidents de la route. Le chef d’escadron Mamadou Sidiki Konaté a ensuite rappelé, les résultats des statistiques de 2015, concernant le nombre des piétons qui ont perdu la vie pour des raisons inexplicables. Ils sont 125 piétons à avoir perdu la vie dans la circulation en 2015 a t-il déploré. Il a aussi, précisé que la majeure partie de ces victimes n’ont rien avoir avec les causes des accidents. C’est dans ce cadre, qu’il a lancé à l’endroit des usagers d’être courtois sur la route avec les piétons.

AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here