La décharge de Lafiabougou fait toujours jaser

38

Enfin, est-on tenté de dire que la montagne d'immondices où, convergent tous les déchets solides de la Commune IV a finalement disparu comme si elle n'avait jamais existé. La solution pour son évacuation a été trouvée auprès des paysans, qui consentent à dépenser toute une fortune pour accueillir les ordures dans les champs où elles servent d'engrais en cette veille d'hivernage.
Les autorités communales en tirent le parti de vaincre une équation d’insalubrité et environnementale qui a fait couler beaucoup d'encre et mobilisé tant d'énergie sans résultat. Seulement voilà ! Ce partenariat gagnant-gagnant risque fort de voler en éclats si certains désidératas ne sont pas gérés à temps.
Les paysans, qui achètent les ordures à raison de 50 000 Fcfa le camion, se plaignent pour la plupart d'être en outre rançonnés pour un surplus de taxes que leurs rançonneurs justifient par les frais de carburant. Une mesure que beaucoup considèrent comme une arnaque d'autant qu'elle ne figure nulle part dans les contrats qui les lient à l’autorité communale.
Surtout qu'ils sont en sus stupéfaits de voir les agents de la mairie vider le réservoir des bennes pour vendre le contenu à chaque destination villageoise.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here