La pétition qui viole les textes

35

À force de couver dans les salons feutrés et sous les manteaux, la candidature de Dioncounda Traoré surgit finalement peu à peu en surface. Il faut dire plutôt que les pressions sur l'ancien président de la Transition ont quitté le stade de la sourdine pour se manifester à visage découvert. C'est par le truchement d'une pétition que les partisans de sa candidature tentent désormais d'imposer leur choix à la famille des Abeilles toujours tiraillée entre un porte-drapeau interne et le soutien au président de la République sortant en 2018.
La pétition, selon toute évidence, ratisse large. Sauf que les initiateurs sont passés largement à côté de la méthode et de certains principes. Ils mobilisent ouvertement en faveur de l'ancien président de la Ruche au mépris des textes du Pasj, en vertu desquels le candidat à l’élection présidentielle est choisi dans le cadre de primaires ouvertes à tous les militants.
Une indélicatesse qui ne semble guère freiner les ardeurs de la vague pro-Dioncounda qui commence à embraser tout le pays. Dans les coins et recoins de la capitale, on en parle si fréquemment qu'il est devenue inaudible la voix des démarcheurs pour inciter les Abeilles à renoncer à leurs ambitions pour IBK en 2018

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here