L’incohérence martyrisée par les amis de Cabral

39

Trop d'incohérences chez les acteurs de l'Ams-Uneem, dans leurs tentatives de se rendre utiles par la réhabilitation de leur défunt mentor fauché à la fleur de l'âge par le cruel régime dictatorial de Moussa Traoré.

Chaque année, c’est le même rituel revient. Il consiste à consacrer une semaine entière à des activités dédiées aux martyrs symbolisés par le dramatique sort de l'étudiant Abdoul Karim Camara dit Cabral. L’Ams-Uneem reçoit pour les besoins de cette cause annuellement plusieurs millions Fcfa, une fortune à les faire parfois perdre la tête et confondre des chèvres et des chats.

Combien ils reçu de Koulouba cette année ? La question est d'autant plus intéressante que les amis des martyrs se sont montrés très généreux envers le locataire des lieux. Il lui a été décerné un diplôme de reconnaissance pour ses œuvres, dit-on, en direction de l'école malienne, de ses cantines.

Ce faisant, les martyrs vivants de la démocratie malienne feignent d'oublier que le bourreau de Cabral avait mérité du même IBK le titre circonstanciel de dictateur Républicain lors de la cérémonie d’investiture du président de la République.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here