Marche funèbre pour rendre hommage aux martyrs de Mars 1991

72

Pour honorer le sacrifice des Martyrs tombés en mars 1991, l’Association pour la défense des victimes de la répression (ADVR) a organisé, le jeudi 23 mars 2017, une marche funèbre qui est partie de l’hôpital Gabriel Touré pour aboutir au Carré des Martyrs à Niaréla.

Lors de la marche funèbre, l’Association pour la défense des victimes de la répression (ADVR) a annoncé la création d’une Fondation d’ici la prochaine commémoration et compte sur le gouvernement pour la concrétisation de ce projet. Plusieurs acteurs du Mouvement démocratique étaient présents à la manifestation, notamment le Pr Ali Nouhoum Diallo, Adama Samassekou, Me. Hamidou Diabaté, Djiguiba Kéïta dit PPR, Mme Sy Kadiatou Sow, Nouhoum Togo. Il y avait également des représentants des organisations ayant contribué à l’avènement de la démocratie, des parents des victimes et quelques centaines d’élèves et étudiants. C’était aux environs de 09h 00 que les marcheurs ont pris le départ, dans une ambiance de méditation et de forte concentration.

Certains portaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire des messages comme : «L’ADVR plus déterminée à préserver la mémoire des Martyrs de 1991» ; «Hommage aux Martyrs». Après avoir battu le pavé pendant une quarantaine de minutes, les marcheurs ont été accueillis au Carré des Martyrs par le ministre de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, Hamadou Konaté. Celui-ci a, ensuite, déposé une gerbe de fleurs au monument dédié aux nombreuses victimes de la répression de mars 1991. Dans son intervention, le président de l’ADVR, Abdoulaye Dembélé, a rappelé que cela fait déjà 26 ans, que des adultes, des vieux et même des malades mentaux ont été fauchés par des balles des militaires déchainés.

Ces bourreaux, a-t-il ajouté, étaient comme des fous aveuglés par leur hargne d’étouffer et d’annihiler la volonté de ces millions d’hommes et de femmes d’aller vers la démocratie, la liberté et le multipartisme. Abdoulaye Dembélé a fait savoir que le combat de l’ADVR est celui de tous ceux qui œuvrent à l’apaisement du climat social, à la consolidation de la démocratie chèrement acquise et au renforcement de l’unité nationale pour un Mali un et indivisible.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here