Ministère de l’aménagement du territoire et de la population: Le projet SWEED au cœur des débats

168

La grande salle de la Maison de Presse a servi de cadre le 17 Mars à une conférence sur la mise en place du projet SWEED. Les principaux conférenciers étaient le Ministre de l’aménagement du territoire et de la population M.Sambel Bana Diallo, le coordinateur du projet M. Moussa Sidibé et Mme la Directrice Nationale de la population Mme Diall Afssetou N’Diaye.
Crée sur l’initiative des 6 pays du Sahel à savoir : la Cote d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad, le projet SWEED obéit à deux exigences sous régionales et Nationales. L’objectif global du projet est d’accélérer la transition démographique à travers la transformation de la structure par âge de la population et, à réaliser ainsi plus larges les points qui consistent à déclencher le dividende démographique et, la réduction des inégalités entre les sexes dans les régions du Sahel.
Le ministre de l’aménagement du territoire et de la population dira que, l’objectif de cette conférence était de d’informer les hommes des médias sur le projet SWEED, ses objectifs, sa durée, les zones de couverture, le dispositif institutionnel ; les différentes composantes du projet et le budget entre autres.
Le projet est structuré de 3 composantes. La première vise à améliorer la demande pour les services de santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et nutritionnelle et accroitre l’autonomisation des femmes et des adolescentes. La deuxième vise à renforcer les capacités régionales pour mettre à disposition des produits et des personnels qualifiés de SRMNIN. La troisième vise à favoriser l’engagement politique et renforcer la capacité d’élaboration des politiques liées au dividende démographique et la mise en œuvre du projet.
Pour sa part le coordinateur du projet M. Moussa Sidibé précise que le projet a un budget national d’environ 9 milliards, repartis entre les différentes composantes du projet. Ce projet mettra l’accent particulier sur l’autonomisation des femmes et des adolescents et l’éducation des jeunes filles.
Il dira que, le projet SWEED contribuera beaucoup aux développements économiques et intellectuels de notre pays à travers la formation et l’accompagnement des femmes et des adolescents qui se trouvent dans une situation de détresse.
M.Sidibé a ajouté que le financement des projets des femmes et des adolescents se fait par ciblages, par nécessité et en fonction des zones.
Diam Wagué

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here